- L'armistice du 11 novembre -

Le lundi 11 novembre 1918, un armistice met fin à la Grande Guerre débutée en 1914 : l’Allemagne demande et obtient un arrêt des combats.

 

L'armistice est conclu pour 36 jours mais sera régulièrement renouvelé jusqu'au traité de paix du 28 juin 1919.

 

Lazare Ponticelli, considéré comme le dernier « poilu » (soldat) de la Grande Guerre, est mort en 2008.

 

Source : http://www.herodote.net

 

Ma sélection "Première Guerre mondiale"

La Grande Guerre : Histoires inspirées d'objets emblématiques de 1914-1918

 

John Boyne, Michael Morpurgo, Timothée de Fombelle... Onze auteurs reconnus rendent hommage aux héros de la Première Guerre mondiale à partir d'objets symboliques de leur quotidien : casque en fer, éclat de shrapnel, affiche de recrutement, boîte cadeau de Noël, etc.

 

Ces onze nouvelles sont illustrées par Jim Kay (Quelques minutes après minuit).

14-14 de Silène EDGAR et Paul BEORN


Janvier 2014. Une mystérieuse boîte aux lettres met Adrien en contact avec Hadrien qui vit dans le même village... mais en 1914! Une solide amitié naît entre les deux garçons à travers leur correspondance.

Mais Adrien sait que la déclaration de guerre est imminente ! Il doit convaincre son ami qu'il est en danger et qu'il faut fuir...

Il s'appelait... le soldat inconnu d'Arthur TENOR

 

Comme la plupart des garçons de son âge, François partage son temps entre le travail à la ferme, l'école communale et les bagarres entre bandes de garçons.

 

Mais en ce début d'août 1914, alors que François a dix-huit ans, c'est une véritable guerre qui se déclenche en Europe... Quand François est appelé en avril 1915, il est fier d'aller défendre l'honneur de sa patrie ! Il va malheureusement vite déchanter en arrivant au front...


Décembre 1914, dans une tranchée près de Lille.

Soldat écossais, Scott Blackwood est, comme beaucoup de ses homologues, démoralisé à l'approche de Noël. On leur avait dit que la guerre serait courte mais ils vivent toujours dans des tranchées inondées de boue, de rats et de cadavres...

Soudain, des chants de Noël retentissent dans le camp allemand. Leurs ennemis s'avancent dans le no man's land en clamant : "Nous voulons faire une trêve ! C'est Noël, pourquoi se battre ?"...

 L'or et la boue : Haumont 14-16 de Christophe LAMBERT

 

Avec son ami Martin, Casimir est assistant téléphoniste : il pose des lignes téléphoniques afin d'assurer la liaison entre les avant-postes et l'arrière.

Fin octobre 1915, la guerre mène Casimir et Martin du côté d'Haumont, petit village en bord de Meuse. Là, Martin révèle à Casimir qu'il y aurait, dans la forêt, au pied d'un vieil autel gallo-romain, un somptueux trésor enfoui !

Adama, le Monde des Souffles

scénario de Julien LILTI, d'après le film de Simon ROUBY

 

Cet album richement illustré, tiré d'un film d'animation, est un conte moderne qui rend hommage à ces Africains enrôlés de force dans "la guerre des Blancs". Il est inspiré de l'histoire de Abdoulaye N'Diaye, le dernier tirailleur sénégalais de la Première Guerre mondiale, mort à l'âge de 104 ans.

On y voit la Grande Guerre à travers les yeux du jeune Adama, parti à la recherche de son grand frère Samba qui a accepté de partir se battre sur le front français en échange de quelques pièces d'or...

Mai 1915. Sur une île déserte de l'archipel des Scilly, un pêcheur et son fils découvrent une jeune fille blessée et hagarde, à moitié morte de faim et de soif. Elle ne parvient à prononcer qu'un seul mot : Lucy. D'où vient-elle ? Serait-elle, comme le laisse supposer la couverture que l'on a retrouvée avec elle, une espionne au service des Allemands ?

 

De l'autre côté de l'Atlantique, le Lusitania, l'un des plus rapides et splendides paquebots de son temps, quitte le port de New York. À son bord, la jeune Merry, accompagnée de sa mère, s'apprête à rejoindre son père blessé sur le front et hospitalisé en Angleterre...

Oskar, 2011, 90 p.
Oskar, 2011, 90 p.

Tous les mercredis midi, Laura va déjeuner chez son arrière-grand-père, pépé Eugène. Pépé Eugène a cent neuf ans et c'est le dernier "poilu" (soldat français) de la Première Guerre mondiale.

Ce jour-là, au journal télévisé, à l'occasion des commémorations du 11 novembre, un reportage est consacré aux soldats de la Grande Guerre. Soudain, pépé Eugène reste pétrifié devant l'écran : il vient de reconnaître le vétéran allemand qui passe à la télé, Willi Hoffmann ! C'est celui avec qui il a fraternisé en 1916 alors qu'ils étaient tous les deux blessés...

Rendez-vous au Chemin des Dames d'Yves PINGUILLY

 

1917. Yffic et Jean sont postés dans leur tranchée avec leur régiment depuis le 11 avril et on est le 15 au soir... Supportant le froid, le vent et la pluie neigeuse, ils attendent l'ordre du général Nivelle, qui veut lancer une offensive frontale à travers le Chemin des Dames, afin de repousser les Allemands vers l'est. Mais lorsque enfin, le signal est lancé, c'est l'hécatombe : la plupart des soldats sont fauchés au bout de quelques mètres...

La vie tranchée de Bénédicte des MAZERY

 

Hôpital militaire d'Amiens, août 1917.

Déclaré "inapte au service armé", Louis Saint-Gervais est affecté à la commission de contrôle postal en tant que lecteur.

Son rôle consiste à lire les centaines de lettres que les soldats du front envoient à leur famille afin de censurer les "indésirables" qui donnent trop de précisions rapport aux affrontements ou qui véhiculent un état d'esprit négatif.

 

Mais plus les mois passent, plus Louis peine à rester indifférent face à la souffrance et la détresse des soldats. Le voilà tenté de passer outre les consignes...

Mort pour rien ? de Guy JIMENES

 

Nous sommes le 10 novembre 1918. Plus de quatre années que la guerre dure. Les Allemands sont tout près de signer leur capitulation.

L'armistice... Le mot court dans toutes les pensées. Seulement, les Boches ne le signeront pas si l'armée française ne franchit pas la Meuse... Conquérir la rive nord, c'est leur porter au moral le coup ultime !

Alors malgré l'épuisement physique et moral, les Poilus entreprennent de construire des ponts de fortune afin de franchir le fleuve...

Été 1919. La Grande Guerre est terminée et pourtant, il reste un prisonnier dans l'ancienne caserne. Il s'agit de Jacques Morlac, un soldat décoré de la Légion d'honneur. Dehors, son chien ne cesse d'aboyer, jour et nuit, malgré la canicule.

 

Le juge Lantier du Guez est chargé de l'instruction de l'affaire. Jour après jour, il vient interroger Morlac dans sa cellule, afin de comprendre comment cet homme a pu à la fois "défendre la Nation et la vomir".

 

De quel acte outrageant est donc accusé Morlac ? Lantier peut-il lui attribuer des circonstances atténuantes ? Et quel rôle le chien a-t-il joué dans les événements ?

 

inspiré d'une histoire vraie
inspiré d'une histoire vraie

1940. Suite au bombardement de leur maison, Barney, dix ans, et sa mère prennent le train à Londres pour se réfugier à la campagne. Des raids allemands obligent soudain le train à s'arrêter dans un tunnel. Pour passer le temps, un homme qui s'est installé dans leur compartiment leur raconte l'histoire de son meilleur ami, Billy Byron.

 

Engagé tôt dans l'armée, Billy Byron ne tarda pas à se faire remarquer par ses actes de bravoure. En septembre 1918, dans le petit village français de Marcoing, alors que sa garnison cernait un groupe de soldats allemands blessés, ils décidèrent de leur laisser la vie sauve. 

Vingt ans plus tard, Billy Byron découvre l'identité de l'un d'entre eux...

 

 

- Les femmes dans la guerre -

inspiré d'une histoire vraie
inspiré d'une histoire vraie

Née en 1884, Nelly Martyl rêve de devenir chanteuse à l'Opéra de Paris. Malgré toutes les difficultés qu'elle doit affronter, elle atteint son objectif et devient rapidement une vedette, l'emblème de sa génération. Après son mariage avec le peintre Georges Scott, Nelly est une femme heureuse et épanouie.

 

Mais tout bascule en 1914, lorsque la guerre éclate entre la France et l'Allemagne. Nelly souhaite aider son pays et ses compatriotes. Elle abandonne sa carrière de chanteuse et s'engage dans l'armée comme infirmière.

 

 

Eté 1912. Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêves, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l’épouser. Mais c'est un tyran jaloux qui ne la sort que pour l’exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. 

 

Quand la première guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front. C’est l’occasion pour Solange de s’affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s’organisent peu à peu sans les hommes…

 

Septembre 1914, la France entre en guerre.

Marie Curie, qui vient d'ouvrir son Institut du radium à Paris, veut utiliser les rayons X pour faciliter le travail des chirurgiens auprès des blessés en localisant les balles et les éclats d'obus, ou en repérant les fractures.

 

Après bien des démarches, les "Petites Curie", ces voitures équipées du matériel nécessaire, sont prêtes à partir au front. Mais il faut expliquer le fonctionnement des appareils, convaincre les médecins... Marie propose donc à sa fille aînée, Irène, de lui servir d'assistante.

 

Et la petite Eve, qui n'a que dix ans, comment pourrait-elle bien participer à l'effort de guerre ?

 

livre documentaire
livre documentaire

Voici une galerie de 40 portraits de femmes célèbres ou inconnues qui ont pour point commun d'avoir été, chacune à leur façon et au même titre que les poilus, les héroïnes de la Grande Guerre. Si quelques-unes ont combattu l'arme au poing, la plupart d'entre elles se sont engagées dans le conflit de bien d'autres manières.

 

Scientifiques, médecins, artistes, pilotes, paysannes, employées, elles étaient de toutes origines et de toutes nationalités, et se sont révélées courageuses, audacieuses, endurantes, ingénieuses, en un mot : épatantes !

- L'après-guerre -

Octobre 1925. La Grande Guerre est terminée depuis longtemps, mais elle est toujours dans les esprits. Raymond, le père de Raoul, y a perdu une jambe, et il en a désormais une en bois.

 

Non, personne n'a oublié la guerre, et voilà même que Raoul reçoit une terrible révélation : en réalité, Raymond et sa femme Ernestine ne sont pas ses parents... mais ses oncle et tante ! Le jeune garçon est anéanti. Que s'est-il passé ? Que sont devenus ses vrais parents ?

 

 

- Bandes dessinées -

Dans cet album dédié à son grand-père qui a fait la Grande Guerre et y a survécu, et dont les récits l'ont inspiré, Tardi dépeint les scènes atroces vécues au quotidien par les soldats.


Paysages dévastés, champs de ruines et de cadavres, et surtout beaucoup de peur et d'angoisse : Tardi s'est attaché à décrire "les hommes et leurs souffrances", dans cette bande dessinée dont le noir et blanc accentue la teneur.

 

Valencourt, petit village de Picardie, août 1914.

Ludwig, Lucas, Luigi et Lucien - les quatre Lulus - partagent la même chambre à l'orphelinat qui occupe l'abbaye. Alors qu'ils se sont échappés pour aller construire une cabane dans la forêt, des coups de canon retentissent : c'est l'armée allemande qui se rapproche ! Et lorsque les Lulus rentrent à l'orphelinat, ils découvrent une abbaye déserte : le village entier a été évacué...

Comment les quatre garçons vont-ils faire pour survivre seuls ? Comment échapper aux patrouilles allemandes qui envahissent la région ? Qui sait combien de temps va durer le conflit ?

 

 

Cicatrices de guerre(s) - Collectif

 

22 auteurs de bande dessinée se penchent sur la Première Guerre mondiale, en partenariat avec l'Historial de la Grande Guerre à Péronne (Somme).

 

 

 

Les Godillots de OLIER et MARKO

 

Les Poilus chargés du ravitaillement de la tranchée B12 ont été "tués à l'ennemi". Comme personne n'a envie de risquer sa vie en traversant le terrible plateau du croquemitaine, ce mitrailleur allemand qui ne rate jamais sa cible, le capitaine désigne d'office Palette et Le Bourhis : en tant que boulanger et cultivateur, ils sont les candidats idéals pour s'occuper de la roulante (cuisine itinérante) !


 

L'ambulance 13 de COTHIAS et ORDAS

 

1er janvier 1916. 

Le jeune chirurgien Louis-Charles Bouteloup intègre le service de santé qui opère au front, l'Ambulance 13, suite au décès du médecin précédent. Secondé par une équipe de brancardiers et d'infirmiers, il doit tenter de sauver les soldats blessés sur le champ de bataille...

Charles de Gaulle tome 1 : 1916-1921 de LE NAOUR et PLUMAIL

 

Avant d'être le fondateur de la Résistance le 18 juin 1940 et le président de la République en 1958, le général de Gaulle a d'abord été un combattant de la Grande Guerre, un officier plein d'assurance et d'illusions.

Fait prisonnier sur le champ de bataille de Verdun en 1916, le capitaine de Gaulle tente à cinq reprises de s'évader des forteresses allemandes.

 

Tartamudo, 2011, 62 p.
Tartamudo, 2011, 62 p.

 ♦ Turcos : le jasmin et la boue de TAREK et BATIST

 

Alouache Ahmed Saïd Ben Hadj est né en Algérie. En 1912, il est incorporé dans l'armée française dans le fameux 11e Régiment des Tirailleurs Algériens, dignes héritiers des Turcos... Dès la déclaration de guerre, le 3 août 1914, il rejoint son unité en métropole. Il sera de tous les combats avec ses camarades jusqu'en 1918, pour défendre la "Mère Patrie".

Basé sur une histoire vraie, ce récit évoque le rôle et la place des combattants indigènes dans l'armée française.

- N'oublions pas les classiques ! -

 

Nous sommes en 1914Paul Delroze et Elisabeth d'Andeville viennent de se marier et se rendent au château d'Ornequin, propriété du père de celle-ci.

 

La guerre est déclarée et Paul est enrôlé. Désespéré mais courageux, il s'y illustre par différents exploits. Mais son passé va bientôt le rattraper et lorsque qu'il apprend que les Allemands occupent le château d'Ornequin, il n'aura de cesse de trouver la clé de l'énigme et de sauver Elisabeth, séquestrée par l'ennemi...

- Livre documentaire -

♦ La fleur au fusil : 14-18 en chansons de Bertrand DICALE

 

Ce livre est issu des séries radiophoniques diffusées

sur France Info et France Bleu pendant l'été 2014.

Acropole, 2014, 143 p.
Acropole, 2014, 143 p.

Un album original et magnifiquement illustré qui évoque la Grande Guerre du point de vue des chansons. A l'époque, la chanson était une tradition spécifiquement française et la période est riche en productions, comme le démontre la profusion de dessins et d'affiches accompagnés de paroles voire de partitions pour les titres les plus célèbres.

 

"C'est l'heure de la revanche,

allons-y sans défaillance."

 

L'analyse de ces paroles, replacées dans leur contexte historique, nous donne une vision très fidèle de l'état d'esprit des Français tout au long de la guerre : l'enthousiasme patriotique du départ, avec la détermination à prendre la revanche sur 1870 ; la grandeur du Poilu face à la barbarie allemande, et la haine envers l'empereur Guillaume II ; et à partir de 1917, l'amitié franco-américaine qui donne aussi naissance à de gros succès. Les chansons traduisent aussi le soutien des soldats à l'arrière : tous se mobilisent pour la Patrie, y compris ses anciens dissidents, et on puise même l'inspiration dans les "Credo" et autres prières, ainsi que dans la littérature (Victor Hugo notamment) et dans la musique classique. On souligne l'effort de guerre des femmes amenées à occuper les emplois des hommes mobilisés, même s'il faudra attendre la Seconde Guerre pour que les idées d'indépendance de celles-ci se concrétisent... On les préfère pour l'instant dans leur rôle de correspondante, qu'elles soient épouse ou marraine.

"C'est la guerre finale,/ Battons-nous et demain

 L'Internationale / Sera le genre humain."

Ecouter les chansons sur rf8.fr
Ecouter les chansons sur rf8.fr

Il faudra du temps aux Français (et aux paroliers) pour admettre - et donc chanter - que cette guerre leur impose de terribles épreuves... "On est terré comme un renard,/On est tiré comme un canard", se lamentent les soldats, tandis qu'à l'arrière on se plaint du rationnement, et surtout des blessés et des morts qui s'accumulent... Jusqu'au jour libérateur "si longtemps attendu" de la victoire !

 

Un ouvrage esthétique et très complet à base de chansons ayant une valeur historique égale aux documents officiels, et enrichi de liens internet pour écouter la playlist et voir les émissions dont est issue la publication. Ce livre documentaire complète parfaitement ceux plus traditionnels sur le déroulé du conflit !

Février 2015

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman pour adultes
roman pour adultes