La fleur au fusil : 14-18 en chansons

de Bertrand DICALE

"C'est l'heure de la revanche,

allons-y sans défaillance."

Acropole, 2014, 143 p.
Acropole, 2014, 143 p.

Ce livre est issu des séries radiophoniques diffusées sur France Info et France Bleu pendant l'été 2014.

Il évoque la Grande Guerre du point de vue des chansons. A l'époque, la chanson était une tradition spécifiquement française et la période est riche en productions, comme le démontre la profusion de dessins et d'affiches accompagnés de paroles voire de partitions pour les titres les plus célèbres.

 

 

Mon avis :

L'analyse de ces paroles de chansons, replacées dans leur contexte historique, nous donne une vision très fidèle de l'état d'esprit des Français tout au long de la guerre: l'enthousiasme patriotique du départ, avec la détermination à prendre la revanche sur 1870 ; la grandeur du Poilu face à la barbarie allemande, et la haine envers l'empereur Guillaume II ; et à partir de 1917, l'amitié franco-américaine qui donne aussi naissance à de gros succès. Les chansons traduisent aussi le soutien des soldats à l'arrière : tous se mobilisent pour la Patrie, y compris ses anciens dissidents, et on puise même l'inspiration dans les "Credo" et autres prières, ainsi que dans la littérature (Victor Hugo notamment) et dans la musique classique. On souligne l'effort de guerre des femmes amenées à occuper les emplois des hommes mobilisés, même s'il faudra attendre la Seconde Guerre pour que les idées d'indépendance de celles-ci se concrétisent... On les préfère pour l'instant dans leur rôle de correspondante, qu'elles soient épouse ou marraine.

"C'est la guerre finale,/ Battons-nous et demain

 L'Internationale / Sera le genre humain."

 

 

Il faudra du temps aux Français (et aux paroliers) pour admettre - et donc chanter - que cette guerre leur impose de terribles épreuves... "On est terré comme un renard,/On est tiré comme un canard", se lamentent les soldats, tandis qu'à l'arrière on se plaint du rationnement, et surtout des blessés et des morts qui s'accumulent... Jusqu'au jour libérateur "si longtemps attendu" de la victoire !

Cet ouvrage esthétique et très complet à base de chansons ayant une valeur historique égale aux documents officiels, complète parfaitement ceux plus traditionnels sur le déroulé du conflit !

Patricia Deschamps, février 2015


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

- A la Une -

- Zoom sur -

 

- Lire et relire -