Ode à la lecture

source image : Babelio
source image : Babelio

Matilda est une enfant surdouée. A un an et demi, elle savait déjà parfaitement parler. A trois ans, elle a appris toute seule à lire. Et depuis l'âge de quatre ans, elle lit couramment. Comme ses parents, qui ne font que regarder la télé, ne voient pas l'intérêt de la lecture, Matilda se rend à la bibliothèque où elle dévore les grands classiques de la littérature, ce qui lui vaut le mépris de son père qui la traite constamment d'idiote.

Elle impressionne sa maîtresse Mlle Candy avec ses incroyables capacités.  Celle-ci est bien déterminée à l'aider !

 

 

manga
manga

Un soir qu'il rentre d'une fête, Myamoto découvre une petite bibliothèque de quartier dédiée aux livres pour enfants. (Mal) accueilli par le bibliothécaire qui la gère, Mikoshiba, il se laisse convaincre que les livres de jeunesse ne sont pas débiles pour les adultes, et repart avec un conte : La montre musicale.

L'histoire, dans laquelle le héros a pris ses distances avec ses parents, rappelle étrangement la propre situation de Myamoto qui n'a pas revu les siens depuis des années... Touché par la similitude, le jeune homme décide d'appeler sa mère... et de continuer à fréquenter la bibliothèque de Mikoshiba.

 

 

N'oublions pas les classiques!
N'oublions pas les classiques!

El Idilio est un petit village aux portes de la forêt amazonienne. Un enfer vert peuplé de chercheurs d'or, d'aventuriers de tout poil en quête d'un Eldorado imaginaire, d'Indiens Jivaros rejetés par leur peuple.

La découverte par les Indiens Shuars d'un cadavre d'homme blond atrocement mutilé met le feu au village. Malgré les accusations hâtives du maire qui désigne les Indiens, Antonio José Bolivar diagnostique dans cette mort non pas la main de l'homme mais la griffe d'un fauve...

Le vieil homme, aguerri aux mystères de la forêt et grand lecteur de romans sentimentaux, se voit bientôt contraint de se lancer dans une chasse au jaguar de tous les dangers...

 

 

 

Le jeune Anguéo vit dans la Cité, dans la ville du bas, avec les travailleurs qui vivent heureux, guidés par une voix qui leur dit ce qu'ils doivent faire. Ils travaillent à la chaîne dans des unités et ne se posent aucune question. Ils ne savent ni lire ni écrire, nul besoin puisque la voix est là pour eux. Ils ont tous été conditionnés dès leur naissance. Dans la ville du haut se trouvent les dirigeants mais ce monde semble n'être qu'illusion. 

Un jour Anguéo découvre une porte masquée et la curiosité l'emporte malgré le conditionnement reçu. Il va rencontrer le vieux Nakat, bibliothécaire qui l'initie à la lecture, au monde des livres et des pensées.

 

 

N'oublions pas les classiques!
N'oublions pas les classiques!

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.

Dans le futur, un monde en guerre interdit la lecture. La brigade 451 intervient dans les maisons pour brûler les livres : ces pompiers d'un nouveau genre ont pour mission de circonscrire les foyers subversifs alimentés par la littérature et la poésie.

Guy Montag partage avec ses collègues la même jubilation incendiaire débarrassée de tout questionnement. Jusqu'au soir où il rencontre Clarisse. En quelques jours, la jeune femme instille en lui le goût d'autre chose et le doute. À mesure qu'il remet en question le système, sa mission ne lui semble plus si bénéfique...

 

 

Paris, fin du XXIe siècle. Deux clans s'affrontent : les Lettrés et les Zappeurs. Les Lettrés ont mis en place un régime tyrannique interdisant les ordinateurs au profit du livre. Mais les Zappeurs, passionnés d'images et d'informatique, résistent et propagent un virus, le L.I.V.3, qui tue les mots à mesure qu'ils sont lus.

 

Allis, qui vient d'être élue membre de l'Académie Européenne des Intellectuels grâce au livre qu'elle a publié, est envoyée par les Lettrés à la recherche de l'inventeur du virus afin de trouver un antidote.

 

 

Le père d'Auguste Mars, 14 ans, vient de mourir dans un accident de voiture. Effondrée, la petite famille va s'installer à La Commanderie, la propriété templière familiale où vivent papi et mamie.

L'intégration est difficile pour Auguste et pour sa petite sœur Césarine qui est autiste. Celle-ci, douée d'une intelligence hors du commun, comprend vite que la mort de leur père est suspecte. Et de fait, la famille Mars appartient depuis des générations à une Confrérie chargée de collecter et protéger la mémoire du monde ! Et le père d'Auguste et Césarine, qui était l'un des Gardiens de cette précieuse bibliothèque, a été assassiné par leurs ennemis, les Autodafeurs... 

 

 

Littérature adulte

 

Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ?

Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre dans un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d'un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l'occupant allemand : le "Cercle littéraire des éplucheurs de patates".

 

 

chronique sur Babelio
chronique sur Babelio

 

 

Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d'une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500.

Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6h27 les feuillets sauvés la veille des dents de fer de la machine ...

chronique sur Babelio
chronique sur Babelio

 

 

Que relit-on et sur quels critères ? Que nous apprend une deuxième lecture que la première n’avait pas révélé ? Pour quelle raison les enfants veulent-ils entendre chaque soir la même histoire ? Au fond, pourquoi relit-on ? Voici une singulière enquête sur une passion littéraire : la relecture. Elle se fonde sur un questionnaire envoyé à des « grands lecteurs », pour la plupart écrivains et gens du livre.

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !