Les chiens

Allan STRATTON

Maman affirme que si on ignore un truc, il disparaît. C'est le conseil le plus stupide du monde. Quand on ignore un truc, il empire.

Milan, 2015, 316 p.
Milan, 2015, 316 p.

C'est la cinquième fois que Cameron et sa mère déménagent : depuis que Mme Weaver a quitté son mari, elle ne cesse de fuir dès qu'elle le soupçonne de les avoir retrouvés, persuadée qu'il représente un danger pour son fils.

 

Cette fois, Mme Weaver a choisi une vieille ferme isolée : c'est l'idéale pour se cacher ! Mais dès son arrivée, Cameron perçoit comme une présence sur les lieux... Dans la cave, il déniche des affaires de petit garçon, et aussi d'inquiétants dessins représentant un père menaçant ainsi que des chiens féroces...

 

Qui est ce garçon et que lui est-il arrivé ? Est-ce son fantôme que Cameron entend parfois, quand il est seul ? Ou bien est-ce l'effet de son imagination débordante ?

Mon avis :

Dans ce thriller fantastique, tout le génie de l'auteur consiste à nous faire douter, tout au long du roman, sur la réalité des événements : Cameron est-il ou pas un enfant perturbé ?

Il y a en effet d'étranges similitudes entre le jeune héros et le petit Jacky dont il retrouve la trace : père violent, mère enfuie, profonde solitude et imagination débordante. Et justement : Cameron, qui s'ennuie seul dans cette ferme au milieu des champs de maïs, n'aurait-il pas inventé cette voix, pris des ombres pour une personne réelle ? Voilà des années qu'il est en fuite avec sa mère, à cause d'un père soi-disant psychopathe : il y a de quoi être déboussolé... Certes le petit Jacky a existé : l'enquête menée auprès du voisin, qui l'a connu, le prouve. Mais faut-il pour autant croire aux rumeurs qui circulent ? Faut-il croire maman alors que lui-même garde un souvenir plutôt heureux des moments passés avec papa ?

 

Et ce doute perdure jusqu'au dénouement, nous maintenant dans une incertitude captivante ! Avec Cameron, on remonte le fil des événements passés, oscillant constamment entre enquête de terrain et visions surnaturelles, frissonnant chaque fois que, nourrie de ses découvertes, son imagination lui fait échafauder une nouvelle hypothèse toujours plus horrible que la précédente... Et toujours cette pensée lancinante : "Les choses ne sont pas toujours ce qu'on voit"... "Et si le papa dans ma tête n'avait rien à voir du tout avec mon papa réel ?"... "Comment peut-on savoir quoi que ce soit sur les autres ? Comment peut-on même avoir des certitudes sur soi ?"...

Un roman qui se dévore, mais que l'on quitte à regret !

Octobre 2016

voir d'autres thrillers
voir d'autres thrillers
voir d'autres histoires de fantômes
voir d'autres histoires de fantômes

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

sélection à destination des 6e
sélection à destination des 6e
Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
autobiographie
autobiographie