~ Retour à la nature ~

N'oublions pas les classiques!
N'oublions pas les classiques!

L'homme qui plantait des arbres de Jean GIONO

 

1913. Au cours d'une de ses promenades en Haute-Provence, Jean Giono rencontre un berger solitaire, Elzéard Bouffier, qui s'obstine à planter des arbres dans ce coin de nature sauvage et désolée.

 

Après la guerre, Jean Giono décide de retourner voir Elzéard qui a continué à semer ses glands. Il est impressionné par le résultat...

N'oublions pas les classiques!
N'oublions pas les classiques!

Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis SEPULVEDA

 

El Idilio est un petit village aux portes de la forêt amazonienne. Un enfer vert peuplé de chercheurs d'or, d'aventuriers en quête d'un Eldorado imaginaire, d'Indiens Jivaros rejetés par leur peuple.

La découverte par les Indiens Shuars d'un cadavre d'homme blond atrocement mutilé met le feu au village. Malgré les accusations hâtives du maire qui désigne les Indiens, Antonio José Bolivar diagnostique dans cette mort la griffe d'un fauve...

Le vieil homme, aguerri aux mystères de la forêt et grand lecteur de romans sentimentaux, se voit bientôt contraint de se lancer dans une chasse au jaguar de tous les dangers...

 

Le tireur de sable de Pierre COUSIN

 

Louis est un petit Parisien de dix ans. Chaque été, sa mère l'envoie passer les grandes vacances à la campagne, chez sa tante Jeanne qui habite un petit village au bord de l'Indre. Il y retrouve son meilleur ami René avec qui il partage parties de pêche et balades dans les champs et les bois. Mais cette année, René n'est pas là, envoyé en Bretagne... Pour Louis, c'est la catastrophe.

Jusqu'à ce qu'il rencontre le vieil Augustin, dernier tireur de sable sur l'Indre, pour qui la rivière n'a aucun secret.

 

 

Si je résume de Jo HOESTLANDT

 

Alors que Jo a douze ans, sa vie prend un nouveau tournant. Son père décide de quitter son travail pour s'occuper d'un hôtel-restaurant à la campagne. Elle qui adorait leur petit appartement de banlieue parisienne, ses amies, ses cours de danse, la voici déracinée.

A la campagne, les hommes sont rudes avec les bêtes, les filles de son âge se moquent de son accent, et ses parents sont toujours débordés... Jo affronte les difficultés jusqu'à trouver sa voie : plus tard, elle sera écrivain !

 

153 jours en hiver de Xavier-Laurent PETIT

 

Galshan vit en Mongolie avec son père Ryham qui est chauffeur routier, et sa mère Daala qui est enceinte. L'état de santé de cette dernière étant inquiétant, le médecin lui impose de rester couchée pendant les cinq mois qui restent de sa grossesse ! Or Ryham doit s'absenter plusieurs jours pour honorer une livraison à bord de son quarante-huit tonnes. 

Il décide donc de confier sa fille à son grand-père qui vit seul en pleine montagne, au milieu de ses moutons et de ses chevaux. Un grand-père avec qui les parents de Galshan sont fâchés depuis des années, et que la jeune fille n'a pas dû voir plus de quatre fois dans sa vie...

 

Mentine de Jo WITEK

 

Parce qu'elle a fait une année scolaire déplorable alors qu'elle est une "enfant intellectuellement précoce" au Q.I. impressionnant, Mentine est punie par ses parents pendant les vacances. Au lieu de venir avec eux au bord de la mer comme chaque année, la jeune surdouée parisienne est envoyée dans un petit village perdu au fin fond de la campagne du Larzac chez un vieil éleveur de brebis... où il n'y a ni réseau téléphonique, ni connexion internet !

 

Le domaine de Jo WITEK

 

Gabriel accompagne sa mère embauchée pour l'été comme domestique dans une propriété bourgeoise. Les marais et les kilomètres de landes qui entourent le domaine sont une promesse de bonheur pour cet adolescent passionné de nature et d'ornithologie.

Pourtant, dès son arrivée, l'atmosphère de la demeure déclenche chez lui des pulsions incontrôlées de colère, de désir, de jalousie. Et quand les petits-enfants des propriétaires débarquent, avec parmi eux la belle et inaccessible Eléonore, Gabriel ne maîtrise plus ses émotions...

 

Ses griffes et ses crocs de Mathieu ROBIN

 

Cet été, la famille de Marcus part en vacances avec la famille Brümmer, dans un chalet isolé en pleine forêt. Marcus n'est pas rassuré du tout, il a même un très mauvais pressentiment. Mais ses parents et sa sœur en ont l'habitude, parce que le petit garçon est bourré d'angoisses qui se traduisent par des TOC, des troubles du comportement, qui leur empoisonnent le quotidien.

Malgré tout Marcus n'en démord pas : il a lu, dans la bibliothèque du chalet, une terrible malédiction indienne évoquant une Bête endormie dans la Montagne Noire...

 

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
chronique sur Babelio
chronique sur Babelio