Ses griffes et ses crocs

roman de Mathieu ROBIN

Vous avez beau répéter tous les rituels que vous voulez, si par malheur un jour vous vous retrouvez face à une bête déterminée à vous faire la peau, rien ne vous permettra d'échapper à ses griffes et ses crocs...

Actes Sud junior, 2015, 166 p. (roman ado fantastique)
Actes Sud junior, 2015, 166 p. (roman ado fantastique)

 

Cet été, la famille de Marcus part en vacances avec la famille Brümmer, dans un chalet isolé en pleine forêt. Marcus n'est pas rassuré du tout, il a même un très mauvais pressentiment. Mais ses parents et sa sœur balaient vite ses inquiétudes : ils en ont l'habitude, parce que le petit garçon est bourré d'angoisses qui se traduisent par des TOC, des troubles du comportement, qui leur empoisonnent le quotidien.

 

Mais Marcus n'en démord pas : il a lu, dans la bibliothèque du chalet, une terrible malédiction indienne évoquant une Bête endormie dans la Montagne Noire...

D'ailleurs, d'inquiétants événements ne tardent pas à survenir...

Mon avis :

Ambiance oppressante pour ce récit, sur lequel plane une constante tension.

Tout commence avec "La Peur" viscérale de Marcus, "comme si vivre s'apparentait à traverser une jungle hostile la nuit", et qui se traduit par des crises d'angoisse car il ne peut s'empêcher d'imaginer le pire à chaque coin de rue. Le petit garçon a développé toutes sortes de rituels pour l'affronter, comme réciter ses tables de multiplication, éviter de marcher sur les rainures du parquet, ou encore toujours effectuer le trajet retour sur le chemin de l'aller. Des toc qu'on hésite à trouver ridicules... ou bien stressants.

Sa grande sœur Lia n'est pas en reste. Frustrée de voir l'attention de ses parents concentrée sur Marcus, elle exprime son désarroi par la violence et révèle des tendances suicidaires. Fascinée par la mort, elle aime organiser des séances de spiritisme. A côté d'eux deux, Sam le trisomique semble parfaitement normal !

 

Ensuite se mettent en place les éléments de la légende indienne : un ancêtre chercheur d'or, un attrape-rêves qui a le pouvoir d'emprisonner cauchemars et idées noires, des livres interdits cachés par les deux mamans. Une série d'événements inexpliqués s'enchaînent, sans que l'on sache véritablement s'ils ont une origine surnaturelle ou pas. L'ensemble crée une atmosphère fantastique très réussie. A la fin du récit, on bascule par contre dans un tout autre genre : une longue scène d'action très cinématographique, dans la veine des films catastrophe.

Un roman bien construit, qui mène inexorablement vers une fin... inattendue !

 

Patricia Deschamps, juillet 2015


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

Zoom sur J.-P. Blondel
Zoom sur J.-P. Blondel
Voir le lauréat
Voir le lauréat
recueil de nouvelles
recueil de nouvelles