Sans abri

Dans ces histoires, les jeunes héros se retrouvent à la rue

ou bien rencontrent des personnes qui y vivent.

Christopher n'en peut plus des coups de son père. Un jour, il fugue jusqu'à Londres et squatte avec son carton et son duvet un coin de trottoir.

Sur la devanture d'une boutique d'informatique, il remarque une affiche pour un nouveau jeu de télé-réalité : « la pyramide des besoins humains », inspiré du classement des besoins des êtres humains par le psychologue Maslow.

Sans bien savoir ce qu'il fait, Christopher s'inscrit sous un pseudonyme. Contre toute attente, le public vote pour lui et Christopher se retrouve en finale. Mais a-t-il envie de révéler au monde son identité ?

 

 

Jullien vient de fuguer. Il a pris le train en fraude et le voilà qui débarque dans la ville de Marseille. Jullien fuit ses parents qui, depuis la mort de son grand frère Nicollas, renversé par un conducteur ivre, se gavent de cachets qui les font ressembler à des légumes. Au point d'oublier qu'ils ont un autre fils. Un second fils qui a toujours besoin d'eux.

A peine arrivé, Jullien est repéré par une bande qui cherche à le racketter. Heureusement, il est sauvé par Abdallah qui le prend aussitôt sous sa protection. Abdallah vit dans un squat et va apprendre à Jullien comment survivre dans la rue...

 

 

 

Depuis quelques temps, Lou trouve que Joshua ne va pas bien. Ses parents sont en plein divorce et quand il revient d'une semaine chez son père, le garçon est fatigué, n'a pas fait ses devoirs et surtout il sent mauvais.

 

Persuadé que son ami a des problèmes, Lou décide de tirer les choses au clair. Avec du soutien et beaucoup d'amour, la fillette va aider Joshua à sortir d'une spirale qui le dépasse.

 

 

 

Noé Petit vit à la campagne. Un soir, la police lui annonce le décès d'un certain Armand Petit. Cet Armand Petit est son oncle.

 

Armand vivait comme un clochard. Épris de voyages et de liberté, il était passionné de poésie. Noé va essayer de comprendre qui était cet homme à la dérive.

 

Au lycée, Robin jette un œil sur le portable de ses copains : il y voit des images qui l’attirent et l’horrifient à la fois, et le bouleversent tellement qu’il s’enfuit par une brèche du grillage et se réfugie en bordure du canal qui longe son établissement.

 

Il y rencontre des SDF, et notamment une vieille dame nommée Marianne, chez qui il se réfugie. Peu à peu, Marianne et Robin se lient d’amitié, et la marginale lève le voile sur son passé afin d’aider le jeune garçon à exprimer son mal-être...

 

 

Brune n'a pas une vie facile. Sa mère passe son temps à boire et ne s'occupe pas de ses enfants. Brune la remplace alors et joue le rôle de mère auprès de son petit frère et de sa petite sœur. Et le pire reste à venir lorsque la fin de la semaine arrive et que son beau-père rentre. Coups, alcool, colères... Un cercle vicieux se met en place et Brune n'en peut plus.

 

Heureusement, Jules, un vieil homme rencontré près du port, va lui redonner espoir. L'amitié peut souvent faire renaître l'envie de s'en sortir...

 

N'oublions pas les classiques !

Au XIXè siècle, Rémi, 8 ans, est un enfant trouvé, élevé à la campagne par la douce Mme Barberin qui le considère comme son fils. Le mari de celle-ci travaille à Paris, mais, victime d'un accident du travail, il doit se résoudre à rentrer au village estropié et sans le sou.

 

Sans l'accord de son épouse il "vend" Rémi à Vitalis, artiste ambulant qui vit chichement de ses représentations en parcourant les routes de France accompagné de son petit singe et de ses trois chiens. Auprès de lui, Rémi va vivre de nombreuses aventures et apprendre à accepter les difficultés de l'existence.

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte