La Famille fantastique, tome 1 : Le prince Devil

scénario : Lylian, dessin : Drouin, couleurs : Lorien

- C'est sûr que pour monsieur le professeur d'histoire-géographie-je-sais-tout, ne pas parvenir à reconnaître un pays du premier coup d’œil, ça doit être un choc !

Glénat, 2016, 64 p.
Glénat, 2016, 64 p.

Sarah vit avec sa mère artiste peintre, Charles son beau-père prof d'histoire-géo et son demi-frère Léo le geekos.

 

Pour les vacances d'été, l'adolescente devait partir en Russie avec son père mais celui-ci a du retard. Alors la voilà obligée de suivre sa famille dans leur maison de campagne à restaurer.

 

Mais une fois dans la forêt, Sarah aperçoit un jeune inconnu habillé comme un prince médiéval... Puis c'est un monstre aux allures de Minotaure qui surgit, et d'autres créatures aux pouvoirs magiques qui les attaquent ! D' sortent-elles et que veulent-elles ?

Mon avis :

lire les premières pages
lire les premières pages

J'ai adoré la première partie de cette bande dessinée qui m'a d'emblée happée par son rythme et son humour. Le graphisme est très dynamique et coloré, la personnalité des personnages et les relations qu'ils entretiennent campée en quelques planches. Le style est très vivant, avec une mise en page explosive, et l'histoire, bourrée d'action, intrigue.

Malheureusement mon enthousiasme est retombé lorsque la famille Chanois découvre le peuple d'Akbar. Le scénario devient plutôt banal ("Un prince aux dons étranges, des jeux de pouvoir, des peuples en guerre. J'ai l'impression que, quel que soit le monde où on est, les hommes sont partout les mêmes."), les vignettes se font plus statiques et les phylactères se remplissent de texte, ce qui fait perdre l'impression première. Le dessin reste soigné avec de belles scènes ici ou là, mais l'intérêt faiblit. Si l'épisode se termine avec l'album, l'ultime vignette, faisant référence au père de Sarah, réactive le mystère autour du monde de Fantastica et du rôle que la jeune héroïne aurait à y jouer...

Mai 2018

► Et aussi (mondes parallèles)


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte