~ Zoom sur Jean-Luc Luciani ~

19 avril 1960, naissance à Marseille.

 

1980. 1982. Ecole d'éducateurs spécialisés (je ne ferai qu'un an ce boulot de dingue).

Je collabore à divers journaux undergroud, j'écris des articles et je gagne ma vie en écrivant les courriers des lecteurs (tous bidonnés).

 

1984, après avoir passé quelques concours, je pars faire un reportage photographique au Burkina-Faso et au Mali. C'est en appelant mes parents de Ouagadougou que j'apprends que je suis reçu au concours de l'Education Nationale.


1985. Une année d'apprentissage à l'Ecole Normale, je deviens instituteur.

 

1987. Voyage au Canada. Je pense un moment m'installer là-bas, mais lorsqu'un matin la température atteint - 17 °, je réalise que le soleil de Provence me manque trop.

Je me fixe définitivement à Marseille.

 

1998. Publication de mon premier livre pour la jeunesse.

 

2002. L'écriture envahit de plus en plus ma vie, je passe à mi-temps dans l'enseignement.

 

2007. Je quitte la grande famille de l'Education Nationale et réalise enfin mon rêve. Je deviens auteur à temps plein.

Source : http://aujourlejour.free.fr/

Le jour où j'ai raté le bus

 

Benjamin n'est pas un garçon comme les autres. Pour se sentir en confiance, il a de rituels quotidiens et rassurants. Depuis des années, ses journées sont "réglées comme du papier à musique", à la minute près, dès le lever.

Mais ce matin-là, le réveil n'a pas sonné et toute la petite famille est en retard... Benjamin a raté le bus pour aller dans son école spécialisée, c'est la panique !

L'été en tente double

 

Ce sont les grandes vacances et Léo s'apprête à partir en colo. Sa grand-mère est en effet persuadée qu'il doit fréquenter des enfants de son âge si l'on veut qu'un jour le jeune garçon retrouve l'usage de la parole. Car depuis plusieurs mois, Léo ne prononce plus un mot...

Même pas cap !

 

 Damien est fou amoureux de la belle Marilou et celle-ci le sait bien : elle lui lance tout le temps des défis que Damien est incapable de refuser, comme "Même pas cap de voler une pomme!", "Même pas cap de mettre une punaise sur la chaise du prof !".


Damien est prêt à tout pour prouver ses sentiments à Marilou, mais le jour d'un pari encore plus fou que les autres, les événements dérapent... 

Fugue traversière

(Deux ailes dans le dos)

 

Jullien vient de fuguer. Il a pris le train en fraude et le voilà qui débarque dans la ville de Marseille. Depuis la mort de son grand frère Nicollas, renversé par un conducteur ivre, toute la famille est effondrée. Ses parents, en arrêt maladie, se gavent de cachets qui les font ressembler à des légumes. Au point d'oublier qu'ils ont un autre fils. Un second fils qui a toujours besoin d'eux.

Une lentille égarée dans une boîte de petits pois

 

Dominique est différent des autres garçons. Il n'aime pas le foot et déteste se battre. Plutôt rêveur et solitaire, il adore la lecture et le théâtre, comme sa mère dont c'est le métier. Certains l'acceptent comme il est, comme le grand Gégé qui joue les gardes du corps, mais la plupart le rejette en le traitant de tous les noms, comme le gros Louis qui l'appelle régulièrement "petite tapette"...

Brigade Sud : la disparition


Alors que son père, Damien Admentis, s'arrête en pleine nuit à une station-service pour refaire le plein d'essence, sa fille Morgane, âgée de 9 ans, est enlevée.

Le capitaine de police Gabriel Roullier, de la Brigade Sud de Marseille, est envoyé sur place. Il est accompagné de sa fille Inès, dont il a la garde pendant les vacances de Noël.

Et à la fin il n'en restera qu'un

(Le jeu)

 

Pour remonter son audimat, Réal-TV lance une nouvelle émission de télé-réalité : dix adolescents, condamnés à la prison à vie pour crimes de sang, sont enfermés dans un château sur l'île d'If. Ils ont toute la semaine pour gagner les faveurs du public. Car celui ou celle qui récoltera le moins de votes auprès des téléspectateurs sera livré, lors du prime du samedi soir, à cinq killers chargés de le pister en vue de l'éliminer... définitivement. Seul le dernier rescapé se verra rendre sa liberté.

 

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte