~ Zoom sur Daphné du Maurier ~

La narratrice, 21 ans, est demoiselle de compagnie pour la vieille et snob Mme Van Hopper. Alors qu'elle l'accompagne à l'hôtel Côte d'Azur de Monte-Carlo, elle fait la connaissance de Maximilian de Winter, le propriétaire de la célèbre propriété de Manderley. Pour la jeune femme, c'est le coup de foudre. Malgré tout, elle est surprise par la demande en mariage de Maxim : il est quadragénaire, et veuf depuis moins d'un an. 

 

Si elle savoure leur voyage de noces, l'installation à Manderley s'avère compliquée : l'aura de la première Mme de Winter, Rebecca, règne toujours sur les lieux et le personnel. Belle et charismatique, à la forte personnalité, elle était tout l'opposé de la nouvelle épouse, engoncée dans sa timidité, et qui a bien du mal à trouver sa place.

 

 

Deux hommes se croisent au buffet de la gare du Mans et sont stupéfaits de constater qu'ils sont en tout point semblables, même stature, mêmes yeux, même sourire, même voix.

John est anglais, en vacances en France. Mal dans sa peau, il songe prolonger son séjour par une retraite dans un monastère. Rien ni personne ne l'attendent outre-Manche. Personnage falot, sans amis, il ne sait trop que faire de sa vie.

Jean de Gué, lui, est châtelain, étouffé par une famille qu'il juge envahissante. Il croule sous les dettes.

 

Après un dîner bien arrosé, Jean propose à John d'échanger leurs vies. Devant la réticence de ce dernier, il le drogue, s'empare de ses effets et disparaît. John n'a plus qu'à enfiler les vêtements de Jean et à suivre le chauffeur.

 

 

En 2010 une libraire anglaise découvre cinq nouvelles inédites de Daphné du Maurier, dont la sulfureuse Poupée.

 

Écrite en 1928 par une Daphné du Maurier de 20 ans, La Poupée raconte l'histoire d'un homme qui découvre que Rebecca (déjà !), la jeune femme qu'il aime, lui préfère un automate, un sex toy grandeur nature... Aucun éditeur de l'époque n'avait voulu publier cette nouvelle « so shocking » !

 

Ont été rassemblées autour de ce texte-événement douze autres nouvelles de jeunesse (pour la plupart publiées dans des magazines) inédites en France.

 

 

Philip, sans la connaître, déteste cette femme que son cousin Ambroise, avec lequel il a toujours vécu étroitement uni dans leur beau domaine de Cornouailles, a épousée soudainement pendant un séjour en Italie.

Quand Ambroise lui écrira qu'il soupçonne sa femme de vouloir l'empoisonner, Philip le croira d'emblée. Ambroise mort, il jure de le venger.

 

Sa cousine, cependant, n'a rien de la femme qu'imagine Philip. Il ne tarde pas à s'éprendre d'elle, à bâtir follement un plan d'avenir pour finir par buter sur une réalité de cauchemar.

 

 

"Je l'ai décrite comme si je la filmais, caméra à l'épaule, afin que mes lecteurs comprennent d'emblée qui elle était. J'ai décrypté ses livres, sa voix, son regard, sa façon de marcher, son rire.

J'ai écouté ses enfants, ses petits-enfants.

Autour des maisons qu'elle aimait avec passion, j'ai dressé le portrait d'une écrivaine atypique et envoûtante, méprisée des critiques parce qu'elle vendait des millions de livres. Son univers macabre et fascinant a engendré une œuvre complexe, étonnamment noire, à l'opposé de l'étiquette «eau de rose» qui lui fut si injustement attribuée.

 

Ce livre se lit comme un roman, mais je n'ai rien inventé. Tout y est vrai. C'est le roman d'une vie."

Tatiana de Rosnay

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram !

★ Lire et relire ★

lecture en cours
lecture en cours
roman adulte
roman adulte