Mon âme frère

roman de Gaël AYMON

(...) Aussi étroit soit le chemin

Nombreux, les châtiments infâmes

Je suis le maître de mon destin

Je suis le capitaine de mon âme.

 

Invictus de William Ernest Henley (1849-1903)

Poème préféré de Nelson Mandela

Actes Sud junior, 2018, 176 p.
Actes Sud junior, 2018, 176 p.

 

Scolarisée dans un lycée d’excellence, Camille est convoquée avec ses parents et le verdict tombe : un changement d’orientation s’impose. Privée de sortie, de téléphone, et surtout empêchée de retrouver Yanis, son petit ami, son âme frère, Camille craque.

Le chemin tracé par les adultes lui convient-il vraiment ? Et son histoire d’amour avec Yanis résistera-t-elle à ces épreuves ?

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Camille ou le stress de l'orientation scolaire.

Depuis quelque temps, les notes de Camille s'effondrent. Pourquoi? On ne le saura pas tout de suite car l'adolescente, perdue, ne se l'avoue pas elle-même. Pour ses parents, le problème vient de sa relation avec Yanis qui l'accapare toute entière. Et comme de fait, Camille va remettre en question cet amour parfois étouffant ("Je n'existe que par ton regard et, parfois, notre amour m'entrave"), mais pour finalement se rendre compte que, bien géré, il peut être stimulant malgré "nos mondes complètement différents".

 

D'ailleurs, son petit univers, Camille ne s'y sent pas à l'aise. Dans ce lycée d'excellence où l'on vise une prépa, "j'ai l'impression de ne jamais être moi avec eux, d'être l'intruse dans une classe de grosses têtes", "Ils me font sentir ma propre nullité et ma paresse irresponsable". Bonne élève, l'adolescente l'est, et pourtant elle affiche "un manque de bonne volonté à la limite de l'insolence". En fait Camille ressent un décalage entre sa "vraie vie" et sa "vie virtuelle", celle qu'elle passe dans ses lectures. Mais ne cherche-t-elle pas à "se noyer dans les livres"? "Il y a ceux qui se réfugient dans le mutisme, par peur ou par déni, (...) les indécis qui préfèrent ne pas se confronter à la réalité". Et la réalité, c'est que non seulement la jeune fille n'adhère pas à la voie toute tracée par ses parents, mais qu'elle ne sait pas non plus quoi faire d'autre.

 

Rongée par les doutes, et inconsciemment, par la peur de grandir, Camille décide de s'exiler loin d'un père aux réactions violentes ("Sans études, tu ne seras rien! Mais toi, tu t'en fous!") et une mère passive qui n'est d'aucune aide. La voilà de retour en Normandie ("besoin d'être seule avec moi-même, loin de tout, de mes peurs") dans la ferme de sa grand-mère, désormais tenue par sa tante. Au contact de la nature et de ses souvenirs, de Brandon l'apprenti qui "sait où il va, sait qui il est", puis de retour chez elle, de sa camarade Laura (l'héroïne de Ma réputation) qui "est différente, plus forte que les autres", aidée enfin par la conseillère d'orientation, Camille se confronte à sa "vie vide de sens" afin de construire son propre chemin. S'il faudra encore lutter pour "prouver au monde que j'existe", l'adolescente aura néanmoins gagné "le sentiment d'être en accord avec sa vérité".

 

Patricia Deschamps, janvier 2020

du même auteur
du même auteur

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

- Lire et relire -