Sweet sixteen

de Annelise HEURTIER

Dans l'Amérique des années 50, la ségrégation fait rage. Les Noirs sont considérés comme des êtres inférieurs, on les dit sales, grossiers et vecteurs de maladies en tous genres. Pour la plupart des Blancs, il est tout simplement impensable de se baigner dans les mêmes piscines, d'utiliser les mêmes toilettes ou d'entrer par la même porte.

Casterman, 2013, 217 p.
Casterman, 2013, 217 p.

Septembre 1957 à Little Rock (Arkansas), sud des Etats-Unis.

Grâce à la décision de la Cour Suprême sur l'égalité de l'enseignement, neuf adolescents noirs sont, pour la première fois dans l'histoire de la ville, autorisés à intégrer le grand Lycée central. Molly Costello fait partie de ces volontaires.

 

Mais l'arrêt est violemment controversé par le gouverneur et les associations de Blancs de Little Rock. Les mises en garde pleuvent, toujours plus menaçantes, et le jour de la rentrée, une émeute empêche les jeunes Noirs à pénétrer dans le lycée...

 

Molly et ses compagnons pourront-ils assumer jusqu'au bout leur décision ?

Mon avis :

Inspiré de faits réels, ce roman adopte alternativement le point de vue de la jeune Molly et celui de Grace, adolescente blanche de bonne famille. Si les deux filles ont des modes de vie radicalement opposés, elles ont en commun d'hésiter constamment entre se révolter contre les inégalités ou bien baisser les bras face à une mentalité instaurée depuis des siècles.

 

L'injustice, Molly la vit au quotidien. De l'épicier qui refuse de lui vendre du lait aux femmes de la Ligue des mères blanches qui l'agressent en plein cours de sport, en passant par les insultes et autres jets de pierre, la jeune Noire oscille entre courage déterminé et résignation défaitiste. Son ressenti est parfois maladroitement exprimé mais on admire sa ténacité.

 

Le personnage de Grace est beaucoup plus nuancé et donc plus intéressant. D'un premier abord superficiel - elle ne s'intéresse qu'à ses tenues et aux garçons - la jeune Blanche se montre rapidement choquée par le comportement raciste de ses camarades, même si elle n'ose pas l'avouer de peur d'être considérée comme une "intégrationniste" et d'attirer sur elle les représailles. Sa sensibilité envers le sort des neuf lycéens noirs et surtout de Molly (qui est dans sa classe), grandit au fil du temps... jusqu'à l'intervention du Ku Klux Klan.

 

Un roman soigné sur une thématique incontournable, à avoir sur les étagères de son C.D.I. !

Janvier 2014

Voir aussi "Le rêve de Sam" de Florence Cadier
Voir aussi "Le rêve de Sam" de Florence Cadier

Un 2e conseil lecture pour 1 clic de plus !

du même auteur
du même auteur
du même auteur
du même auteur

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille (BD)
Anaïs vous conseille (BD)
livre adulte
livre adulte