Quelques minutes après minuit

Patrick NESS

Les histoires sont des créatures sauvages. Quand tu les libères, qui sait ce qu'elles peuvent déclencher ?

Gallimard jeunesse, 2016, 356 p.
Gallimard jeunesse, 2016, 356 p.

Conor, 13 ans, vit seul avec sa mère atteinte d'un cancer. Les traitements, très éprouvants, sont néanmoins inefficaces.

 

Au collège, tout le monde est au courant de la situation. Alors chaque jour, l'adolescent doit faire face à la pitié des autres, de ses professeurs comme de ses camarades.

 

Et chaque nuit, quelques minutes après minuit - à 00h07 exactement -, Conor doit affronter le même cauchemar : un monstre ayant la forme d'un arbre gigantesque surgit à la fenêtre de sa chambre...

 

Mais est-ce vraiment un rêve ? Parce que le matin, Conor retrouve des épines d'if ou des baies sur le sol de la pièce... Et à quoi riment ces histoires que le monstre lui raconte parfois ?

Mon avis :

Ed. Folio junior, 192 p.
Ed. Folio junior, 192 p.

Un récit entre souffrance et poésie, pertinemment servi (dans la version grand format) par les illustrations à l'encre noire de Jim Kay.

"Quelquefois, les gens ont surtout besoin de se mentir à eux-mêmes"... Difficile de parler de ce roman bouleversant sans en gâcher le suspens ! L'histoire, qui mêle imaginaire et réalité, tourne autour du cancer de la mère de Conor, la difficulté d'appréhender la maladie, de vivre avec la souffrance physique et morale, d'envisager la mort. Elle évoque la culpabilité et le déni, "les mensonges rassurants" et "les vérités douloureuses". Le tout du point de vue d'un garçon "trop vieux pour être un enfant" et "trop jeune pour être un homme", qui ne supporte plus la condescendance des autres mais ne trouve pas non plus la force d'assumer ses émotions. Autour de lui, personne (selon lui) pour partager ce qu'il ressent, son père ayant refait sa vie aux Etats-Unis et sa grand-mère étant une femme très distante. Alors il y a le monstre, né de cet if qu'il voit par la fenêtre de sa chambre : qui est-il ? Que veut-il? Est-il réel ou pas ? "Tu ne sais toujours pas pourquoi tu m'as appelé, n'est-ce pas? Tu ne sais toujours pas pourquoi je suis venu"...

 

L'édition collector publiée à l'occasion de la sortie du film offre de magnifiques illustrations donnant au récit des allures de conte un peu sombre. Les images fonctionnent chaque fois sur le même principe : débutant au bord de la page de droite, elles s'étalent sur la double page suivante et se terminent sur le bord gauche de la quatrième feuille. Dans le dossier qui suit le roman, l'illustrateur explique les techniques utilisées (de l'encre qu'il a faite goutter ou souffler puis travaillée sur Photoshop) et l'on peut apprécier tout le travail préparatoire réalisé pour le livre et le film. On y trouve aussi toute la genèse du roman, ainsi que celle du film nourrie de nombreuses photos.

 

Le tout contribue à faire de ce livre un conte initiatique touchant qui ne donne qu'une seule envie : profiter de la vie et de nos proches, car "on n'écrit pas sa vie avec des mots. On l'écrit avec des actes" !

Janvier 2016

 

voir la bande annonce du film

Et aussi...

sur le thème du monstre
sur le thème du monstre
sur le thème du cancer
sur le thème du cancer
du même auteur
du même auteur
voir d'autres adaptations de livres au cinéma
voir d'autres adaptations de livres au cinéma

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
livre adulte
livre adulte