Quatre sœurs en vacances

de Sophie RIGAL-GOULARD et Diglee (ill.)

On peut dire ce qu'on veut sur les familles nombreuses.

Moi, je trouve génial d'avoir des sœurs qui pensent à moi quand je vais mal !

Rageot, 2012, 153 p.
Rageot, 2012, 153 p.

Les "4 L" sont quatre sœurs très soudées malgré leur personnalité différente : il y a Laure (12 ans) et ses trois sœurs Lou la cheftaine (16 ans), Lisa la pipelette (8 ans) et Luna la petite dernière (5 ans).

 

Quand leur père annonce aux quatre filles que c'est lui qui a choisi la destination des vacances cet été, c'est l'inquiétude ! Et comme de fait, fini le camping en bord de mer, M. Juin a loué un chalet à la montagne dans un petit village paumé au cœur des Alpes...

 

Après un long trajet riche en virages et vomissements, la famille Juin arrive à Montfloury. Les "4 L" constatent consternées que l'autre famille qui va partager le chalet avec eux n'est autre que le collègue de leur père avec ses trois garçons plus bêtes les uns que les autres...

Mon avis :

Un roman frais et plein de bonne humeur, même si l'histoire reste très prévisible. Écrit gros et illustré, il se lit facilement, d'autant plus que l'héroïne (Laure) est une jeune fille pétillante qui ne manque pas de répondant ! Peu enthousiaste à l'idée de passer des vacances vertes, elle va non seulement tomber amoureuse mais aussi s'engager avec ses sœurs dans un projet écologique (une manifestation contre une déviation qui doit traverser Montfloury). Les fameux trois garçons bêtes vont aussi se révéler plus intéressants que prévu, tissant progressivement de belles amitiés avec les filles... et plus si affinités ! Les "4 L" sont un quatuor sympathique que je retrouverai avec plaisir dans Quatre sœurs à New York.

Février 2015

Quatre sœurs à New York

New York, I will never forget you !

Rageot, 2013, 160 p.
Rageot, 2013, 160 p.

Ce jour-là, le Dr Juin annonce une grande nouvelle à sa famille : il s'est inscrit à un marathon... à New York ! Faisant partie d'une association de docteurs français et new-yorkais, il compte ainsi récolter des fonds pour un dispensaire (établissement de soins gratuits) de quartier pauvre.


Les "4 L" et leurs parents débarquent donc dans la métropole américaine pendant les vacances de la Toussaint pour six jours de rêve. Au programme : des visites, des rencontres (Mme Juin a une amie d'enfance qui s'est mariée à un New-Yorkais), des actions caritatives (pour le dispensaire)... et puis Laure aimerait très fort rencontrer son idole : le chanteur Andrew Lover, dont elle a récupéré l'adresse...

Mon avis :

Mon ressenti pour cette deuxième aventure des "4 L" reste identique au premier : si les événements sont parfois un peu trop merveilleux pour êtres réalistes, le récit est avant tout plein de vie et se lit agréablement, les chapitres défilant sans temps mort. Ce séjour à New York est l'occasion de présenter les principaux monuments et sites de la ville, comme Central Park, Times Square, la Statue de la Liberté, l'Empire State Building, le MET et autres musées. Le texte est également agrémenté de phrases en anglais, car les sœurs se font des amis sur place : Meg devient la meilleure amie de Laure, tandis que Lou tombe (à nouveau) amoureuse. Tous ensemble, filles et garçons vont monter une association caritative franco-américaine en vue de récolter des fonds à la kermesse du marathon - et c'est là un autre incontournable de la série : l'implication dans un projet solidaire, en l'occurrence l'amélioration du service pédiatrique du dispensaire. L'histoire ne manque pas non plus d'humour, notamment autour du personnage de Lisa-je-sais-tout et de Luna la pleureuse.

Un roman sympathique qui met de bonne humeur !

Février 2015

Quatre sœurs dans la tempête

Rageot, 2015, 154 p.
Rageot, 2015, 154 p.


Voilà la famille Juin de retour au petit village de Montfloury pour les vacances de février. Les "4 L" comptent bien profiter de la neige !


Mais si Laure est heureuse de revoir le beau Benjamin qui l'entraîne à skier en vue d'obtenir son étoile d'or, Lou déchante en apprenant que Maxime, avec qui elle a rompu, sera également présent au chalet...


Et comble de la malchance, une terrible tempête de neige provoque une panne générale d'électricité !

Mon avis :

C'est qu'on s'y attache, à ces quatre sœurs ! Mis à part le fait que la famille Juin semble honteusement riche pour partir en voyage, y compris à l'étranger, à chaque vacances scolaires (en même temps ce sont des Parisiens et le père est médecin), elle nous semble toujours aussi sympathique et il est toujours agréable de la retrouver dans ses petits tracas quotidiens. Je me suis juste demandé ce qu'était devenu le petit ami américain de Lou (cf. Quatre sœurs à New York) et la copine de Benjamin (cf. Quatre sœurs en vacances)... Peut-être l'auteur a-t-elle voulu tenir compte des lecteurs (lectrices ?) qui ne connaîtraient pas les précédents tomes ? Je pense cependant qu'il reste préférable de les lire dans l'ordre pour mieux les apprécier !

Comme les autres récits celui-ci oscille entre histoires d'amitié et d'amour, entre déconvenues et petits bonheurs, le tout agrémenté de scènes rigolotes. Le roman véhicule aussi des valeurs de solidarité (Laure demande au dresseur de chiens de traîneau de véhiculer une mamie estropiée) et de partage : les 4L entreprennent cette fois de créer un "village des neiges" pour occuper les enfants de la station. Quant aux illustrations, je les ai trouvées encore plus nombreuses et plus variées, ce qui contribue grandement au plaisir de cette lecture.

Février 2015

Quatre sœurs en scène

Vous êtes venus pour soutenir un village du Sénégal et mes frères et mes sœurs de là-bas vous remercient. L'Afrique est dans vos cœurs, mes amis, ce soir. Que sa chaleur vous accompagne !

Rageot, 2015, 154 p.
Rageot, 2015, 154 p.

Ce mois de juillet, M. et Mme Juin partent, seuls, au Sénégal : en tant que médecin et infirmière, ils vont participer à l'aménagement d'un centre médical dans le petit village de Mbakoulo.


Les 4L sont donc confiées à la jeune et pétillante Tatie Caro. Mais les quatre sœurs sont déçues de ne pas avoir pris l'avion avec leurs parents... Qu'à cela ne tienne, elles vont participer, à leur manière, à cette oeuvre caritative ! Maman n'a-t-elle pas dit que les enfants de Mbakoulo manquait de livres, de jouets et de matériel d'école ?


Lou, Laure, Lisa et Luna décident alors d'organiser leur propre soirée africaine : l'entrée sera gratuite, mais chacun devra apporter un objet !

Mon avis :

Comme toujours avec les 4L, les valeurs d'amitié et d'entraide sont mises au centre des préoccupations. Ce tome-ci est peut-être un peu long à démarrer, mais on y retrouve la bonne humeur et l'optimisme qui caractérisent les quatre sœurs. De nouveaux personnages viennent enrichir l'intrigue, comme Tatie Caro la designer de mode, et M. "Paémable" accompagné de ses jumelles (pas si) prétentieuses, qui arrivent tout juste dans le quartier. On n'échappe ni aux tourments amoureux de Lou ni aux tests de connaissances de Lisa, dans cette nouvelle aventure du petit monde idyllique mais revigorant de la famille Juin.

Juillet 2015

Quatre sœurs en colo

Les bandes de copains, c'est bien. Mais finalement, les vraies amies, c'est l'essentiel !

Rageot, 2016, 154 p.
Rageot, 2016, 154 p.

 

Cet été, Lou, Laure et Lisa partent en colonie en Vendée.

 

Au programme : planche à voile, bateau, plage et veillées. Lou sera monitrice. Si Lisa se fait vite des copains, Laure doit trouver ses marques.

 

Grâce à Victoire dont elle partage la chambre, elle décide d’initier un projet de protection de la mer. Et se lance sur les traces d’un garçon inconnu qu’elle croise sur le sable…

 

Texte : Babelio

Mon avis :

C'est toujours un plaisir de passer un moment avec les sœurs Juin ! Et ce tome-ci sent bon l'été ! On y retrouve la fraîcheur et la joie de vivre qui font le succès de cette série sympathique, à travers des épisodes liant amitié et amour. Ces vacances en colo, c'est l'occasion pour Lou, Laure et Lisa de s'émanciper de leurs parents quelques jours. Elles y découvrent de nouvelles activités, de nouveaux amis, et comme toujours, ne peuvent s'empêcher de partager leurs valeurs d'altruisme et de générosité en se lançant dans une opération écologique ! Le sauvetage d'un veau marin échoué sur la plage est en effet l'occasion d'organiser une vaste chasse aux déchets avec la complicité des animateurs. Et puis il y a ce garçon mystérieux dont Laure est amoureuse... Une fois de plus, l'auteur combine habilement différentes thématiques, pour le bonheur de ses lectrices !

A noter : chaque tome peut être lu indépendamment des autres.

Juillet 2016

d'autres livres sur le thème des vacances
d'autres livres sur le thème des vacances

Quatre sœurs et un Noël inoubliable

Je suis trop contente d'avoir fait plaisir et c'est ce qui compte avant tout !

Rageot, 2016, 217 p.
Rageot, 2016, 217 p.

 

Cette année, les quatre sœurs vont vivre des vacances de Noël inhabituelles. Leurs parents les entraînent chez des amis agriculteurs dans le Sud-Ouest. Lou, Laure, Lisa et Luna n’accueillent pas ce projet de la même façon. Vont-elles apprécier ces fêtes de fin d’année à la campagne ? Accepter le rythme de la ferme ? S’entendre avec leurs nouveaux amis ? Au marché, à la chèvrerie et autour de la table de fête, elles veulent faire de ce Noël un moment magique…

Mon avis :

Quand les quatre sœurs débarquent en grand format avec des illustrations en bichromie, c'est vraiment Noël ! Alors bien sûr la recette est toujours la même, quelques chamailleries et beaucoup de complicité, des amis imprévus, de la romance dans l'air, des a priori qui se transforment en belles découvertes, des bons sentiments et de bonnes actions... Mais il y a tellement de bonne humeur, dans la famille Juin, et un esprit si positif en toutes circonstances que l'on ne peut qu'adhérer ! La série véhicule des valeurs qui semblent parfois en perdition dans notre société égocentrique et marchande, comme la générosité et l'altruisme (intergénérationnel), l'entraide et la solidarité, les produits naturels plutôt qu'industriels, le fait-main avec son cœur (même si c'est moche !), les petits services au quotidien qui démontrent bien plus que les cadeaux l'amour que l'on porte à ses proches... C'est frais et revigorant, et c'est un magnifique message en cette période !

Décembre 2016

voir d'autres livres sur le même thème
voir d'autres livres sur le même thème

Quatre sœurs en direct du collège

Il n'y a pas que dans les films qu'on peut se battre pour des idées !

Rageot, 2017, 171 p.
Rageot, 2017, 171 p.

 

La rentrée de 5e commence mal pour Laure : elle n'est plus dans la même classe que sa meilleure amie Justine... qui est en train de se lier avec une autre fille, Kim ! Et puis Alex donne de moins en moins de nouvelles...

 

Un nouvel élève, assis à côté d'elle en cours de français, semble aussi désœuvré qu'elle : il s'appelle Ulysse, et Laure découvre que, comme elle, il adore dessiner ! Et s'ils animaient ensemble une chronique BD dans le cadre de la Semaine de la Presse ? Mais Ulysse se révèle difficile à convaincre…

Mon avis :

Avec ce changement de décor, la série prend un nouvel essor ! Finies les vacances, ambiance collège aux côtés de Laure, toujours bien entourée des autres L (bien qu'elles n'y soient pas). Au programme, histoire d'amies et de cœur, mise en place d'activités journalistiques et surtout une thématique essentielle : le harcèlement.

 

Parce que ses parents élèvent des cochons en Champagne, Ulysse est surnommé "le goret" par une bande d'imbéciles, vite suivis par d'autres. Chaque jour l'adolescent subit les humiliations (cris de cochon, bousculades...), se renferme sur lui-même, évite toute compagnie. Mais c'est sans compter sur Laure au grand cœur et son sens de la justice ! Avec elle, le projet de journal de la 5e3 va se transformer en moyen de "combattre les bruits qui courent au collège et qui font du mal gratuitement".

 

Au départ, il s'agit simplement de "présenter un fait marquant au sein du collège sous forme de strip". Toujours débordante d'énergie ("Il faut avoir des tonnes de projets dans la vie, c'est tellement plus drôle !"), Laure est d'un enthousiasme communicatif (même Luna et Lisa vont se lancer dans des "interviouves") et le talent de dessinateur d'Ulysse va faire le reste. Soutenue par ses amis, Laure va instaurer un dialogue dans sa classe autour des diktats de la mode ("On se sent parfois obligé de suivre les autres. C'est super dur de résister") puis de la différence en général, qui conduit souvent à l'exclusion (l'ostracisme, dirait sa prof de français !) : "Il faut parler de l'indifférence quotidienne qu'on peut subir quand on est différent". Mis en confiance, Ulysse dévoile ses dessins et gagne l'estime de ses camarades (même si les imbéciles le resteront toujours). "Il n'est plus seul, c'est l'essentiel" !

 

L'épisode fera réaliser à tous - y compris à Laure ! - que "on ne fait pas toujours des trucs chouettes dans la vie. Le tout c'est de s'en rendre compte" ! Heureusement, "quatre sœurs, c'est quatre fois plus d'amour et de soutien" ! Comme toujours, tout est bien qui finit bien, et on apprécie la belle mentalité véhiculée ainsi que le caractère fédérateur de l'héroïne qui a l'art (et l'énergie !) de faire adhérer tout le monde à ses admirables idées !

Août 2017


Quatre sœurs à Londres

- Les plus grands artistes ont souvent un côté excentrique. Ils expriment à leur manière leur sensibilité artistique.

Rageot, 2017, 187 p.
Rageot, 2017, 187 p.

 

Lorsque Vic, sa copine de colo, invite Laure à passer une semaine à Londres, c’est le bonheur absolu ! Laure s’imagine déjà, arpentant les rues de la capitale anglaise avec sa best friend de l’été.

 

Sauf que les choses ne se passent pas forcément comme elle l’imaginait puisque TOUTE la famille Juin va la suivre...

 

Stéphane Juin a en effet gardé contact avec son ancien prof de médecine, James Brighton, un Anglais francophone, qui accepte de les accueillir chez lui. 

Mon avis :

The Beatles ♪ Love is all you need ♫
The Beatles ♪ Love is all you need ♫

Un huitième épisode riche en visites et rencontres ! Le ton est donné avec les titres de chapitres en anglais et les nombreuses répliques des filles qui s'efforcent de s'exprimer dans la langue du pays. On les suit de la London Eye à Camden Town, de Buckingham Palace au London Bridge, en passant par "les mythiques studios d'enregistrement d'Abbey Road" où une surprise attend les plus jeunes. La découverte de Londres se double de micro intrigues sentimentales, et comme souvent, un projet (d'expo peinture et mode) fédère le groupe et leurs nouveaux amis. Les sœurs donnent également une belle leçon de tolérance à "papy James" ("Il faut parfois enlever les caches qu'on a sur les yeux pour y voir plus clair sur les gens qu'on aime").

 

Fidèle aux précédents, le roman est plein de vie et de bonne humeur, faisant la part belle à l'amitié et la famille qui aident à rebondir malgré les petits soucis ("Une chose est sûre. Avec des amis comme les miens, je ne serai jamais seule dans la vie. Et ça, c'est le plus puissant des sèche-larmes !"). Il ne s'y passe pas grand chose mais le grand format est très agréable à lire et il donne envie de visiter la capitale !

Mai 2018


Quatre sœurs à cheval

C'est ce que j'aime dans les vacances : les rencontres auxquelles on ne s'attend jamais !

Rageot, 2018, 186 p.
Rageot, 2018, 186 p.

Les 4L passent des vacances de rêve, au bord de la mer et au milieu des chevaux !

 

Lou, qui est une super cavalière, aide les moniteurs du club poney. Tandis que Lisa prépare le Galop 2 et que Luna ne quitte plus Gratou, son poney shetland préféré, Laure se promène sur Juno à la plage.

 

La jeune fille a deux rêves: monter un jour Fioco, l'étalon du centre, et débarrasser Justine, sa meilleure copine, de sa peur irrationnelle des chevaux... C'est impossible de ne pas les aimer !

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Avec cet épisode parlant d'équitation et qui se déroule dans une manade de Camargue, je suis en terrain connu ! Par contre je connaissais très peu le principe de l'équithérapie qui consiste à soigner avec les chevaux. Comme l'explique la directrice du centre, Marta, "le cheval est un animal puissant qui sait nous transmettre sa force si on accepte de lâcher prise." Elle-même en fauteuil roulant, Marta "a repris goût à la vie" grâce à eux. On voit également un petit garçon autiste qui "a du mal à échanger avec les autres" s'épanouir aux côtés d'un poney. Ceux-ci peuvent aussi apaiser "les gros chagrins" comme celui de Justine, bouleversée par le divorce de ses parents.

 

Avec la mystérieuse ado rousse qui furète autour du domaine et les étranges disparitions de matériel, l'intrigue passe en mode enquête. Pas de grande énigme cependant, même si les suspects s'accumulent. Juste des petits tracas, et comme d'habitude, de beaux moments d'amitié et plus si affinités !

Juillet 2018


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte