Noé face au déluge

de Flore TALAMON

- C'est incroyable !

- Non, car l’Éternel est tout-puissant.

Nathan, 2012, 157 p. (Histoires de la Bible)
Nathan, 2012, 157 p. (Histoires de la Bible)

Dans un monde où les hommes sont submergés par leurs mauvais penchants, seul Noé a trouvé grâce aux yeux de Dieu. Autour de lui, ce n'est que mensonge, violence, lâcheté. Même les voisins de Noé, avec qui il entretenait de bons rapports, sombrent dans l'oisiveté ou le vol.

 

Bientôt, la famille de Noé voit ce dernier plongé dans un projet incroyable: la construction d'une arche gigantesque. Noé obéit en cela aux ordres de Dieu, qui lui a demandé de remplir cette arche d'un couple de chaque animal de la Création, puis de s'y enfermer avec sa famille. Car Dieu a décidé de faire périr sous un vaste déluge le monde qu'il juge trop mauvais. Bientôt, le tonnerre gronde...

Mon avis :

C'est d'une belle écriture vivante que Flore Talamon nous raconte ce célèbre épisode de la Bible. Pour donner davantage d'épaisseur au récit, elle imagine, aux côtés des principaux protagonistes (Noé et ses trois fils, Sem, Cham et Japhet) des personnages fictifs telle que Déborah, la petite-fille du patriarche, par laquelle s'ouvre l'histoire. Aux yeux admiratifs de la fillette, le vieil homme n'en paraît que plus impressionnant : "La sagesse de Noé emportait l'adhésion de tous". L'auteur crée également la famille d'Elisour, voisin dont les fils aînés représentent tous ces travers qui vont inciter Dieu à "ramener les hommes dans le droit chemin". On voit bien en effet à travers eux que "tout est corrompu", que "le monde entier était devenu cruel". A l'opposé, le petit Moushi est le sympathique compagnon de jeu de Déborah. Ce qui rend d'autant plus poignante la scène où Noé leur refuse l'accès à l'arche : "- Les voisins vont se noyer ! - Nous ne pouvons rien pour eux."...

 

Les quarante jours de cohabitation avec les animaux, d'espoir mêlé de crainte, puis le moment venu de "construire un monde nouveau", sont racontés avec enthousiasme, l'auteur soignant les diverses émotions traversant les personnages ce qui leur donne une individualité tangible, témoignant en cela de sa passion pour le sujet. Certains passages peuvent déranger, comme les nombreux sacrifices faits à Dieu, ou encore la terrible (et peu compréhensible) malédiction lancée par Noé sur le quatrième fils de Cham, Canaan. Mais tel est le texte d'origine... Que Flore Talamon a su rendre avec justesse tout en lui donnant une certaine modernité.

Avril 2018

Et aussi...


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte