Les trois caramels capitaux

nouvelle de Jean-Claude MOURLEVAT

- Ça sert à quoi de bien se comporter ?

- Ça sert à nous rendre la vie plus agréable, ici et maintenant.

Thierry Magnier, 2015, 40 p. (Petite poche)
Thierry Magnier, 2015, 40 p. (Petite poche)

 

Il a mené une belle vie, simple et honnête. Aussi lorsqu'il meurt, la première fois, il est sûr d'avoir gagné son paradis. Oui mais saint Pierre n'est pas de cet avis : il n'a pas oublié les trois caramels mous volés à l'âge de sept ans et demi...

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Ce texte, avec sa brièveté (il est vraiment écrit gros) et son comique de répétition, m'a fait penser à un sketch. L'homme qui se présente à la porte du paradis a près de 80 ans et saint Pierre, en consultant le livre de sa vie, "exhume une bêtise de 70 ans"! Un simple vol de caramels mous à l'épicier du village par une bande de gamins, et le "pire méfait" de sa vie, c'est dire comme la sentence est injuste!

 

Du coup l'homme recommence une nouvelle existence... en essayant de se corriger. Son deuxième passage devant saint Pierre est encore plus drôle: "Dénoncer ses camarades est pire que voler! Vous les avez trahis!". Dès lors, à quoi sert de bien se comporter, puisque "cela n'allait jamais avec saint Pierre, quoi que je fasse"? Mais est-ce vraiment pour les autres que l'on agit? Pour une meilleure vie après la mort? Ou plutôt pour "se rendre la vie plus agréable, ici et maintenant"?

Une petite histoire qui, mine de rien, fait réfléchir!

 

Patricia Deschamps, octobre 2021

dans la même collection
dans la même collection
dans la même collection
dans la même collection
sélection pour "petits" lecteurs
sélection pour "petits" lecteurs

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

- A la Une -

- Zoom sur -

 

Roman adulte