Le grand saut, tome 1 : Iris, Paul et Rébecca

Florence HINCKEL

Paraître ou ne pas être, telle est la question !

Nathan, 2017, 368 p.
Nathan, 2017, 368 p.

 

Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam sont amis depuis la sixième. Aujourd'hui ils entrent en Terminale, cette dernière année tant attendue, tant redoutée. Enfin la libération ?

 

Une chose est sûre : bien que le soleil baigne leur petite ville de La Ciotat, chacun sent que l'orage gronde... Les sentiments depuis trop longtemps inavoués de certains, les relations familiales bancales des autres, la pression de l'avenir... tout devient insupportable. Et si c'était l'année où tout basculait?

 

Texte : 4e de couverture

Mon avis :

"Alex, penché sur sa guitare, avait commencé à jouer ♪ I'm yours ♫ de Jason Mraz" (p.72)
"Alex, penché sur sa guitare, avait commencé à jouer ♪ I'm yours ♫ de Jason Mraz" (p.72)

Un roman à trois voix sur le difficile passage de l'adolescence au monde adulte.

Iris, Paul et Rébecca se sont rencontrés par hasard le jour de la rentrée de sixième parce qu'ils étaient tous en retard. Depuis, ils forment une bande d'amis complices à laquelle se sont greffés Alex, Marion et Sam. Pour autant chacun a sa personnalité propre, clairement identifiable : Iris et son penchant pour l'insolence ("Je faisais de la résistance"), Rébecca la "like addict" et ses tutoriels de beauté ("Cela lui donnait une haute idée d'elle-même."), Paul le BG amateur de glisse. Si les trois autres sont fortement présents, l'auteur ne nous laisse pas dans ce premier tome accéder à leur intériorité, le lecteur ne les perçoit qu'à travers le regard de leurs camarades. Tout le roman est construit comme un lent décompte jusqu'à la fameuse fête d'Halloween d'Emile Bacquet qui marquera un tournant dans les relations du groupe.

 

Car cette année est particulière pour eux, c'est celle de Terminale, et comme dans Nos âmes rebelles de Samantha Bailly (et aussi dans La face cachée de Margo de John Green), les jeunes héros, un peu nostalgiques, sont conscients de passer leurs derniers moments tous ensemble. Or, si leur amitié est indéfectible, elle n'est pas moins entachée de non-dits, sur leurs sentiments tout comme leurs petits secrets de famille. La plupart d'entre eux ne sont pas ce qu'ils semblent être, ou tout au moins, cachent des fêlures aux autres. Ainsi, la brillante Iris souffre de son physique banal qui ne lui attire jamais aucun regard des garçons... à commencer par Paul dont elle est secrètement amoureuse. Rébecca au contraire, est victime de son charme : chaque jour, elle doit supprimer des insultes postées en commentaires de ses vidéos YouTube... Et puis tous les garçons lui tournent autour sauf celui qu'elle aime. Rébecca est peut-être le personnage le plus nuancé des trois : derrière son apparence de bombe se cache une jeune fille fragile, moins confiante qu'il n'y paraît ("Elle avait besoin de sa dose d'amour virtuel. Ce qu'elle voulait, c'était toujours plus de "J'aime".) Quant à Paul, il se sent "minable", en classe comme avec les filles avec qui il peine à s'engager, et souffre de la présence et du comportement pesants de son frère aîné avec qui il se sent faible et lâche. Ces trois-là se cherchent encore ("Qui suis-je ?"), conscients que c'est le moment - ou jamais - de crever certains abcès.

 

La question de fond est bel et bien là en effet : "Chacun allait suivre son chemin", mais lequel ? Où finit l'adolescence et quand devient-on adulte ? "J'en ai marre qu'on doive se conduire en adulte quand ça arrange les adultes, et qu'on doive se conduire en enfant quand ça les dérange ! Elle est où notre marge de manœuvre, hein ? Où est-ce qu'on est, nous ?". Si les débuts de chapitres sont émaillés de citations célèbres comme autant de philosophies de vie, ces adolescents se heurteront plus d'une fois à la dure réalité : "Rien n'était si simple dans la vie"... A suivre !

Août 2017

sur le même thème
sur le même thème
sur le même thème
sur le même thème

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte