Le garçon et la bête, tome 1

manga de Mamoru HOSODA

série terminée (4 tomes)
série terminée (4 tomes)
Kazé, 2016, 190 p.
Kazé, 2016, 190 p.

Après le décès de sa mère, Ren, 9 ans, refuse de vivre avec sa famille éloignée et prend la fuite. À la nuit tombée, alors qu'il arpente seul les rues du quartier de Shibuya, il est interpellé par un étrange personnage encapuchonné.

 

Sous la cape se cache Kumatetsu, une bête au corps imposant et aux dents aiguisées venue d'un univers parallèle au nôtre. Transporté dans ce monde fantastique peuplé de bêtes étranges, le jeune garçon va se retrouver à son insu disciple de cet ours tumultueux.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Qu'il est attendrissant, ce petit Ren! Derrière son énorme colère ("JE VOUS DÉTESTE!"), beaucoup de souffrance, celle d'avoir perdu sa mère et aussi de ne pas connaître son père... ce qui lui vaut d'être confié à d'obscures personnes de sa famille (représentées par des ombres, c'est dire combien il les connaît peu). Son "énergie du désespoir" va le conduire vers Kumatetsu et son monde "des bêtes qui peuvent devenir des dieux". Une rencontre choc!

 

"Brutal et borné", "connu pour ses mauvaises manières", "manquant de finesse", Kumatetsu est loin de faire l'unanimité, comme en témoigne son combat improvisé contre son rival Iôzen ("Personne ne l'encourage"). Tous deux sont pressentis pour succéder au "grand maître" (qui témoigne d'une certaine indulgence envers l'ours) mais celui-ci doit encore faire ses preuves : "Comment prétendre être un grand maître quand on n'a aucun disciple?".

Les deux prétendants représentent deux conceptions opposées de leur futur rôle. Père de famille, Iôzen est quelqu'un de posé qui respecte les traditions. Kumatetsu est un sanguin, un électron libre n'ayant "aucun respect des rites". La preuve, il a pris un "petit d'homme" comme disciple!

 

Entre la bête et le garçonnet, le rapport de force est si explosif qu'il en devient comique! Kumatetsu a l'avantage du physique, mais son côté orgueilleux lui joue des tours et il sous-estime la détermination de Ren (rebaptisé Kyûta) qui, du "haut" de sa petite taille (et de son poussin Chiko qui l'accompagne partout!), n'a pas peur de lui tenir tête. D'ailleurs, dès ce premier tome, on sent que Kumatetsu a sûrement autant à apprendre de sa relation avec son jeune disciple, que l'inverse... Un début prometteur!

Août 2019

du même auteur
du même auteur

Le garçon et la bête, tome 2

Qu'est-ce que la véritable force ?

 

Rebaptisé "Kyûta", Ren a finalement accepté de devenir le disciple de Kumatetsu, dont il a pu observer la force durant le duel face à Iôzen. Mais puissance et pédagogie ne vont pas toujours de pair, et Kumatetsu s'avère un piètre professeur, incapable de transmettre ses techniques de combat... C'est alors que le grand maître vient à leur secours et les envoie faire un voyage initiatique en quête de "la véritable force".

 

(4e de couverture)

Mon avis :

J'ai trouvé ce tome 2 nettement moins captivant que le premier. La relation est toujours explosive entre le maître et son disciple et les personnages évoluent assez peu, même si l'on devine que, derrière le sale caractère de Kumatetsu se dissimule un passé pas facile ("Il s'est fait tout seul"). L'un et l'autre ont du mal à se faire à leur rôle, l'un ne sachant pas mettre des mots sur sa pratique et l'autre devant effectuer un travail sur lui-même afin de comprendre comment développer sa propre technique. La phase d'entraînement est longue et répétitive, Kyûta se bornant à imiter la bête dans ses faits et gestes. L'auteur glisse quelques pistes psychologiques ("Kyûta a l'intention de te prendre comme un modèle, comme un fils avec son père...") mais sans les développer.

Et soudain le garçonnet a grandi, le voilà à 17 ans. L'idée est prometteuse mais l'intrigue prend un virage quelque peu déstabilisant. Kyûta, qui n'a pas dépassé l'école primaire, entreprend soudain d'apprendre à lire (Moby Dick!) avec l'aide d'une certaine Kaede, comme si apprendre à se battre ne lui suffisait plus. Pas sûr que Kumatetsu approuve...

Septembre 2019

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

sélection à destination des 6e
sélection à destination des 6e
Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
autobiographie
autobiographie