Le collège maléfique

roman de Cassandra O'DONNELL, illustré par Jean-Mathias XAVIER

1. Le marche-rêves

Ouvre ton esprit.

Flammarion, 2020, 310 p.
Flammarion, 2020, 310 p.

 

Pendant treize ans, Emma Dreamaker avait réussi à cacher ses pouvoirs, échappant ainsi à la vigilance du Ministère. Jusqu'au jour où elle reçoit sa lettre d'admission pour l'École des Enfants Spéciaux. La jeune fille n'a pas le choix, elle doit entrer dans ce collège étrange qui dissimule de terrifiants secrets. Peu à peu, Emma plonge dans un monde sombre et inconnu, peuplé de monstres et de démons. Un monde qu'elle va devoir affronter si elle veut survivre.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Quelle histoire prenante! L'Ecole des Enfants Spéciaux abrite toutes sortes d'enfants particuliers rejetés par leurs parents ("Tu ne réalises pas à quel point le fait d'être différent change tout aux yeux des Normaux"): Jason le médium à trois yeux, Misha la fille à deux têtes, Lola en partie serpent... Britt, la compagne de chambre d'Emma, a "l'air presque normale" avec ses gigantesques oreilles! Emma et Hector sont les seuls à avoir une apparence normale. Le don du jeune garçon est de comprendre toutes les formes de langage, même ceux des animaux. C'est bien pratique pour traduire les paroles de Groumpf, le petit monstre poilu! Comme Emma, on se trouve propulsé dans ce monde étrange ("Les monstres des contes existaient bel et bien et je me trouvais parmi eux") que l'on découvre avec fascination. J'ai beaucoup aimé la réflexion sur les monstres... qui ne sont pas forcément ceux que l'on croit ("Tout est toujours une question de point de vue").

 

Dans cette école pour enfants spéciaux, il y a aussi ceux qui ont des capacités moins visibles mais tout aussi redoutables: ils travaillent leurs pouvoirs d'ordre psychique à part, dans le manoir au fond de la propriété. La plupart sont sorciers comme Hell, capable d'hypnotiser les gens pour les contraindre à obéir. Avec ses yeux rouges et son pentacle gravé sur le front, il ne passe pas inaperçu! Mais Emma non plus ne passe pas inaperçue, car elle lui tient tête! Un mystère plane autour du don de la jeune fille pendant le premier tiers du roman, même si l'on sait qu'il a un rapport avec les rêves. Elle-même n'a "aucune idée de la nature exacte de son pouvoir" et surtout sur l'étendue de ses possibilités...

 

Pour venir en aide à un certain Eden qui l'attire dans ses cauchemars, Emma et ses camarades vont s'embarquer dans une démarche périlleuse. Ils forment un groupe hétéroclite mais complémentaire: Britt a une ouïe extrêmement fine, Hell contrôle les esprits et maîtrise la magie, Groumpf peut se transformer en monstre sanguinaire... et Hector traduit! Quant à Emma la "marcheuse de rêve", elle va découvrir son potentiel de "portail" pouvant ramener les monstres des cauchemars dans la réalité... Cela promet de nouvelles aventures palpitantes par la suite, d'autant plus que nombreuses interrogations n'ont pas encore été élucidées!

 

Patricia Deschamps, septembre 2021


du même auteur
du même auteur
sur le thème des rêves
sur le thème des rêves

2. Le fils d'Asmodeus

Flammarion, 2021, 318 p.
Flammarion, 2021, 318 p.

 

Depuis son arrivée au collège des Enfants Spéciaux, Emma s'est fait de nouveaux amis. Mais elle vient d'être transférée au manoir, parmi les sorciers, où Hell la surveille en permanence. Ses amis lui manquent et ses nuits sont bientôt perturbées par de terrifiants cauchemars dans lesquels une jeune fille en danger apparaît. Qui est-elle ? Pourquoi lui demande-t-elle son aide ?

 

(4e de couverture)

Mon avis :

J'ai trouvé ce tome 2 moins rythmé et moins surprenant que le premier, même si l'intrigue réserve quelques rebondissements. L'ambiance est un peu morose parce que Emma est le souffre-douleur des sorciers et qu'elle se sent seule, "malheureuse de ne pas voir mon papa, de vivre au manoir, de ne pas être libre".

Un nouveau personnage sympathique fait son apparition, Bjorg l'ogre gentil, et l'on en apprend un peu plus sur Eden l'autre marcheur de rêve. Mais peut-on lui faire confiance? Ne serait-il pas un brin manipulateur? Quant à la relation entre l'adolescente et Hell le sorcier, elle reste compliquée... car empreinte de sentiments amoureux non déclarés.

 

Cependant le cœur de l'intrigue, c'est le cauchemar récurrent que fait Emma avec cette fillette en apparence innocente qui exécute des sorciers. Sauf qu'il ne s'agit pas vraiment d'un rêve mais plutôt de souvenirs dans lesquels l'héroïne est aussi capable de plonger (mais pas de modifier, évidemment). Qui est cette sorcière et que veut-elle? A-t-elle un rapport avec les autres psychiques enfermés au sous-sol? L'aventure sera l'occasion pour Emma de découvrir que "ta magie, ce sont les émotions qui l'activent". Reste à savoir quoi en faire...

 

Patricia Deschamps, septembre 2021

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

N'oublions pas les classiques !

- Bande dessinée adulte -

western féministe
western féministe