La mort parle tout bas : Jeanne de Langallec à la cour de François Ier

de Brigitte COPPIN

Elle n'aime pas obéir. En tout cas, elle a compris que souvent, c'est en désobéissant que l'on survit.

Scrinéo, 2015, 245 p.
Scrinéo, 2015, 245 p.

Château de Blois, printemps 1524. Louise de Rieux est demoiselle d'honneur de la reine Claude, épouse de François Ier. Dans une lettre qu'elle envoie à son frère Antoine resté en Bretagne, elle évoque des morts suspectes ayant lieu à la cour. Seul indice sur les corps : une mystérieuse piqûre entourée d'une marque noire, laissant perplexe les chirurgiens du roi...

 

Pendant ce temps en Bretagne, Antoine fait la connaissance de l'intrépide Jeanne de Langallec qui revient du Nouveau Monde déguisée en matelot. Mais la jeune femme découvre avec stupeur que le manoir familial est vide : son père est mort ! Et sur son corps, une étrange piqûre cerclée de noir...

 

Ni une ni deux, Jeanne et Antoine décident de rejoindre Louise à Blois. Car Jeanne, qui a passé un an au Brésil, a une petite idée de ce qui a pu causer pareille blessure...

Mon avis :

le château royal de Blois
le château royal de Blois

Un roman passionnant, entre histoire et suspense !

Jeanne est une femme hors du commun pour son époque. Jeune fille noble éduquée dans un couvent, elle a désobéi à son père et s'est enfuie avec le capitaine corsaire Hervé de Coëtmelen dont elle est amoureuse "pour aller vivre l'aventure sur les mers" (aventure narrée dans Les yeux du jaguar). Quand débute le roman, elle revient, seule, du Brésil où elle a passé un an avec Hervé. On ne sait ce qu'est devenu celui-ci. Cette partie sent bon la Bretagne, son "odeur de départ" et ses "promesses de grand large". L'auteur y développe la thématique des grandes explorations spécifiques à ce 16e siècle qui restera la toile de fond de tout le livre. Le bois rouge, les émeraudes, les épices, mais aussi les coutumes indigènes : Jeanne transmet à ses contemporains tout ce qu'elle a pu découvrir lors de son voyage. Des connaissances qui lui valent tour à tour méfiance et admiration à la cour de Blois !

Car "cette époque de découvertes et de progrès dans de nombreux domaines n'est pas une époque de tolérance", comme le spécifie le dossier documentaire en fin d'ouvrage. Or Jeanne n'a que faire des conventions, y compris à la cour de François Ier, "ce monde de médisants et d'hypocrites". Héroïne forte et courageuse, elle tient tête au prévôt royal, défie les médecins, mène l'enquête au péril de sa vie. Si l'intrigue peut sembler longue à se mettre en place dans les premiers chapitres, l'écriture est prenante, l'auteur étant aussi à l'aise dans la gestion des descriptions que dans celle du suspense, et le récit réserve bien des surprises en plus de nous apprendre plein de petits détails sur l'époque !

Août 2016

du même auteur
du même auteur
voir la rubrique Histoire
voir la rubrique Histoire

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte