La guerre des clans

romans d'Erin HUNTER

1. Retour à l'état sauvage

Un lapin sent l'odeur d'un prédateur avant de le voir, alors qu'un rongeur perçoit les vibrations de ses pas sur le sol avant même de flairer sa présence.

Pocket jeunesse, 2007, 320 p.
Pocket jeunesse, 2007, 320 p.

Depuis des générations, fidèles aux lois de leurs ancêtres, quatre clans de chats sauvages se partagent la forêt.

Mais le Clan du Tonnerre court un grave danger, et les sinistres guerriers de l'Ombre sont de plus en plus puissants.

 

Rusty est un chat domestique qui rêve d'aventure; il regarde la forêt avec envie sans oser trop y entrer. Jusqu'au jour où il se fait surprendre par un jeune chat sauvage appartenant au Clan du Tonnerre. En danger et ayant besoin de sang neuf, le clan recrute le jeune chat. C'est le début d'un parcours initiatique plein de dangers pour le petit Rusty qui va vite perdre ses habitudes de chat domestique.

 

Mon avis :

Voilà des années que j'entendais parler de cette série mettant en scène des chats, et maintenant que j'en ai trois et que je me sens concernée par le sujet, j'étais curieuse de la découvrir. On fait la connaissance du Clan du Tonnerre (qui fonctionne plutôt comme une meute de loups, avec une hiérarchie et des codes bien définis...) à travers le regard de Rusty, chaton domestique fraîchement enrôlé comme apprenti sous le nom de Nuage de Feu. Cette première moitié du roman est vaguement ennuyeuse, on suit la formation, sans surprise, du novice, qui doit faire ses preuves au milieu des chats sauvages. Connaître les limites du territoire, apprendre à chasser, mémoriser le nom de tous ses congénères (j'ai fini par renoncer): rien de bien passionnant.

 

J'ai aimé le personnage de Croc Jaune, la guérisseuse miteuse du Clan de l'Ombre secourue par Nuage de Feu et qui trouve refuge dans le camp: derrière ses manières abruptes, c'est un animal de confiance et qui cache une certaine sensibilité. Etoile bleue, la chef du clan, apparaît très distinguée et juste dans ses décisions. J'ai aussi retenu les deux petits compagnons du héros, apprentis comme lui, mais moins doués. Car on pressent d'emblée qu'un riche et noble (et convenu) destin attend le petit Nuage de Feu. L'intrigue devient intéressante avec la guerre de territoires de chasse qui oppose les différents clans: un certain nombre de secrets et de traîtrises transparaissent et animent un peu le récit.

 

Mais globalement, j'ai trouvé l'ensemble un brin monotone et rempli de clichés, que ce soit dans l'histoire ou dans le comportement des félins (un chat est incapable de "loyauté à la tribu", lèche rarement ses congénères, ne se hérisse pas forcément quand il a peur mais peut aussi se toiletter pour déstresser, etc.). Et puis Nuage de Feu a un parcours exceptionnel, sans guère de difficultés, alors que la veille encore, il était logé nourri par des "Bipèdes". En peu de temps, "le chaton naïf a grandi, gagné en force, en vitesse et en sagesse" et "une vie de guerrier" l'attend désormais. Je ne regrette pas d'avoir suivi sa première aventure mais elle ne m'a pas donné envie de poursuivre.

Patricia Deschamps, juin 2020

du même auteur
du même auteur

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

Zoom sur J.-P. Blondel
Zoom sur J.-P. Blondel
Voir le lauréat
Voir le lauréat
recueil de nouvelles
recueil de nouvelles