L'effet Matilda

roman d'Ellie IRVING

- Tout finira par s'arranger. Et si ce n'est pas le cas, eh bien, ça veut dire que l'histoire n'est pas finie.

Castelmore, 2018, 480 p.
Castelmore, 2018, 480 p.

Matilda, douze ans, adore les sciences. Ses héros sont Léonard de Vinci et Marie Curie, et elle passe son temps à imaginer et fabriquer des inventions de toutes sortes.

 

Quand elle perd à un concours de sciences, elle est donc furieuse, d'autant qu'elle a perdu parce qu'elle... est une fille! Et ce qu'elle apprend bientôt sur sa grand-mère ne va pas la calmer: cette dernière, une ancienne astrophysicienne, a autrefois découvert une planète, que s'est appropriée un odieux personnage, le professeur Smocks...

 

Pour Matilda, il est hors de question de laisser Smocks s'en tirer et gagner un prix Nobel ! Elle embarque donc sa grand-mère en bateau, en montgolfière et en cachette de ses parents dans un voyage loufoque et épique jusqu'en Suède !

Mon avis :

Deux jours d'aventure intense avec une jeune héroïne pleine de vie!

Matilda est une fillette incroyable. Pleine de ressources, elle adore bricoler (merci papy Wilf!) et invente des objets impressionnants pour ses 12 ans, comme "la Merveilleuse Main Multifonctions" qu'elle a présentée au concours de science de son collège. Tellement incroyable, que le jury refuse de croire qu'elle l'a fabriquée toute seule: "Personne ne me croyait capable d'inventer et de construire, et c'était uniquement parce que j'étais une fille. Ce fut cette injustice criante qui servit de déclencheur à cette histoire".

 

Il est en effet beaucoup question de sexisme dans cette histoire. Les propres parents de Matilda encouragent certes son amour des sciences et des techniques "mais je crois qu'ils me trouvent un peu cinglée". Alors quand la fillette apprend que sa grand-mère a découvert une nouvelle planète "à une époque où il y avait très peu de femmes scientifiques" et qu'elle s'est fait doubler par son responsable qui va recevoir le prix Nobel à sa place, elle n'hésite pas une seconde et l'embarque dans un périple contre-la-montre jusqu'à Stockholm en Suède où se déroule la fameuse cérémonie!

 

Dès lors le rythme ne faiblira plus, faisant se succéder rencontres et rebondissements. Toute une galerie de personnages croise la route de Matilda et mamie Joss, depuis le capitaine ChrisP. Amor ("crispé à mort", oui, drôle de nom...) et sa kosovare de compagne, Svetlana, dans le port de Douvres; en passant par le mégalo mais timoré acteur français Philippe de Bouvier bloqué dans une montgolfière; jusqu'à Rulenska la négociante en diamants et la troupe du cirque de Hambourg en Allemagne; sans oublier le convoi de Hell's Angels sur les routes du Danemark ainsi que (pot de) Kol le chien miteux qui s'est incrusté!

 

Ainsi on se trouve embarqué dans une aventure un peu folle mais pleine de peps, au cours de laquelle les principaux protagonistes vont se révéler les uns aux autres. Matilda découvre une mamie formidable dont elle ne soupçonnait pas les capacités: "Les vingt heures qui venaient de s'écouler m'avaient montré qu'il existait de nombreuses raisons d'admirer Mamie Joss". Admiration partagée puisque ladite mamie qualifie sa petite-fille de "formidable" ("Tu ne baisses jamais les bras"). Les parents de Matilda ressortent eux aussi transformés ("cette escapade était exactement ce dont ils avaient besoin") et interloqués par leur fille, regrettant "de ne pas avoir vu plus tôt à quel point tu étais impressionnante".

Le livre est épais du fait de l'impression en police adaptée aux dyslexiques (mais parfaitement lisible par les autres), cependant les pages défilent aussi vite que la course rocambolesque de ce duo attachant!

Octobre 2019

voir aussi le documentaire  "Les inventrices et leurs inventions"
voir aussi le documentaire "Les inventrices et leurs inventions"

 

Un 2e conseil lecture pour 1 clic de plus !



Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman adulte
roman adulte