L'étranger dans le grenier

roman de Benoît SEVERAC

Rageot, 2021, 115 p. (Flash fiction)
Rageot, 2021, 115 p. (Flash fiction)

 

Pendant l'épidémie de Covid, Cécilia, son frère et sa sœur sont envoyés à Toulouse chez leur grand-mère, une femme rigide et peu amène. Dès la première nuit sur place, Cécilia entend des bruits de pas provenant du grenier. Elle y découvre Diané, un réfugié guinéen qui y a trouvé abri le temps de réussir à soustraire sa petite sœur à l'esclavage auquel leur oncle, aussi toulousain, la soumet. Ensemble, les quatre adolescents montent une mission pour libérer Kourouma.

Mon avis :

C'est une bonne idée d'avoir ajouté au catalogue "Flash fiction", collection adaptée aux dys proposant essentiellement des thrillers, une histoire sur un sujet grave et d'actualité comme celui des réfugiés et de l'esclavage moderne. D'autant plus que le récit ne manque pas d'action ni de tension avec le rapt de la petite Kourouma!

L'aventure aura permis à Cécilia de renforcer sa complicité avec ses frère et sœur, à découvrir sa rigide grand-mère sous un autre jour et surtout, la situation de Diané l'amène à reconsidérer (et relativiser) la sienne: "Je ne me rendais pas compte de notre chance". C'est un bel acte de solidarité que fait cette famille!

Ainsi, même si le thème aurait pu être un peu plus approfondi, ce roman le rend accessible à tous grâce à un texte concis mais rythmé, et il sensibilise à la cause des immigrés grâce à des victimes touchantes.

Patricia Deschamps, décembre 2021

du même auteur
du même auteur

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

Sur Netflix

N'oublions pas les classiques !