Kernok le pirate

Eugène SUE

Mille et une nuits, 2005, 140 p.
Mille et une nuits, 2005, 140 p.

 

Kernok le pirate est un homme dur et sans pitié. Capitaine de l’Épervier, il parcourt les mers à la recherche de trésors, n'hésitant pas à massacrer les occupants des vaisseaux adverses.

 

Avant un nouveau départ en mer, Kernok se fait prédire l'avenir : on lui annonce une mort prochaine. Mais qu'en sera-t-il vraiment ?

L'avis de Catherine :

Ce roman d'aventures est le premier de l'auteur, paru en 1830. Le récit est très rythmé (chapitres courts et titrés) et le ton léger : l'ensemble est très divertissant avec de l'humour, souvent noir, et de grandes scènes d'action où ne manquent pas la cruauté et les atrocités. Kernok, originaire de Bretagne, est un personnage imposant, bien que jeune d'environ trente ans, et il obtient ce qu'il veut. Il semble ne pas avoir de cœur. 

Le texte est riche de vocabulaire de navigation, très technique et précis. L'auteur indique plusieurs fois qu'il se refuse à retranscrire les jurons et autres jolis mots prononcés par les pirates. Le ton enjoué et dynamique permet de passer un agréable moment de lecture : l'auteur s'amuse et son lecteur avec lui !

Cela me donne l'envie de poursuivre ma rencontre avec l'oeuvre d'Eugène Sue.

Février 2018


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte