Je renaîtrai de vos cendres

roman d'Elisabeth BRAMI

Flammarion, 2012, 243 p.
Flammarion, 2012, 243 p.

 

Shosha est en Terminale.

Voici son journal et plus encore. Shosha se sent comme un volcan prêt à cracher à tout moment ses laves brûlantes. Depuis qu'elle est née, c'est plus fort qu'elle, tout l'écœure et l'enrage. Que comprendre de ce feu intérieur qui l'embrase et l'épuise ? Comment faire le choix de la vie, et surtout en cette année où l'Histoire la rattrape ?

(4e de couverture)

L'avis d'Anaïs, 15 ans :

J'ai bien aimé que chaque chapitre commence par une citation en rapport avec la thématique qui y est développée, j'ai trouvé cela très pertinent. Et j'ai été impressionnée par les poèmes en vers écrits par Shosha!

La quatrième de couverture étant succincte, je me suis engagée dans cette lecture sans vraiment savoir où elle me mènerait, je ne savais pas par exemple que l'histoire parlerait de la Seconde Guerre mondiale.

 

Au début du livre, l'héroïne parle beaucoup de sa naissance: elle n'était pas désirée et sa mère tient des paroles très dures notamment sur le fait qu'elle a voulu avorter. Shosha est constamment en colère, c'est vraiment le sentiment dominant, et on le ressent d'autant plus que c'est un journal intime. Les titres de chapitres contiennent presque tous le mot "Hors", "Hors de moi", "Hors norme", "Hors de question" et il y a des jeux de typographie dans le texte pour exprimer les émotions, ce qui les renforce d'autant plus.

 

Shosha se pose beaucoup de questions sur sa famille, auxquelles personne ne veut répondre. Elle part donc en quête de ses origines, qu'elle sait juives. D'où vient son prénom? Pourquoi son grand-oncle s'est-il suicidé? J'ai trouvé cette façon d'aborder la guerre très intéressante parce qu'en classe de 3e, on parle surtout des dictateurs et du déroulé des conflits. Le professeur d'histoire de Shosha va jouer un rôle déterminant, c'est un homme passionné qui va avoir un réel impact sur elle. Si la sortie scolaire à Auschwitz est annulée, l'enseignant organisera une rencontre avec Simone Veil, authentique rescapée du camp, qui provoquera chez l'adolescente de nouvelles émotions, positives cette fois, la colère s'évanouissant dans les larmes.

 

A l'issue de ce parcours initiatique dans lequel on la voit évoluer, Shosha se trouvera enfin une identité et assumera pleinement le judaïsme qu'elle rejetait jusque là, faute de le comprendre. C'est une histoire intense mais très belle!


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

- A la Une -

- Zoom sur -

 

Roman adulte