Grosse folie

de Raphaële FRIER

Commence par t'aimer et tu verras que les autres t'aimeront.

Talents hauts, 2017, 157 p. (Ego)
Talents hauts, 2017, 157 p. (Ego)

 

Cholé est grosse et boulimique mais elle est jolie et gaie et très aimée de ses parents. Quentin est grand et maigre mais il n'est pas sportif, pas sociable, et il désole ses parents.

 

Pour chacun d'eux les vacances en famille à la mer sont un calvaire : ils se sentent trop différents des autres, pas à leur place. Alors lorsque ces deux solitaires vont se rencontrer par hasard, va naître entre eux une véritable complicité, puis une histoire d'amour.

 

Mais leur relation va être totalement incomprise par leur entourage... 

Mon avis :

Une belle histoire d'amour entre deux adolescents touchants.

Chloé et Quentin sont deux solitaires, deux exclus. Complexée par son poids, Chloé a développé une certaine paranoïa ("Je me demande ce qu'ils pensent") qui la rend vulnérable. Ses parents l'aiment et la soutiennent mais sont "désespérés par mon comportement et leur incapacité à me rendre heureuse". Chloé a bien tenté une multitude de régimes, mais elle ne peut s'empêcher de toujours "repasser par la case cuisine"... Boulimique, elle passe son temps à remplir son ventre comme pour combler un manque (de tendresse ?).

Quentin est complexé par son frère aîné Olivier, le beau gosse sociable que ses parents mettent sur un piédestal. Lui se sent "un peu autiste", il a "peur des gens" dont ils se sent en décalage. Surtout, il déteste cette "culture de magazine" superficielle qu'adopte sa famille pour qui seules comptent l'apparence et la popularité et qui va venir entraver sa relation avec Chloé.

 

La première fois que Quentin rencontre Chloé, c'est le coup de foudre : "Elle m'a ému". L'adolescent en parle de façon émouvante et ces passages-là sont très beaux. De son côté, Chloé "éprouve une plénitude curieuse" car inhabituelle pour elle. Même si le couple forme physiquement "une paire dépareillée", la jeune fille n'en a que faire : "J'ai compris qu'elle avait l'habitude d'avaler des couleuvres en marchant dans la foule. C'était comme si elle leur disait : "Ça vous dérange ? Tant mieux, je vous emmerde !". Car aux côtés de Quentin, Chloé se sent plus forte, "comme si la vie avait du relief quand on est ensemble" et dans ses bras, elle est transformée ("J'étais une reine").

 

Mais voilà : "mon frangin est le roi des cons"  et Olivier va interférer dans cette jolie histoire : "Ne me dis pas que tu te tapes LE boudin du centre !"... Quentin va se révéler très lâche : "Je le déteste. Je me déteste.", "Je n'ai pas le courage, je n'ai pas le cran de prendre un chemin vers elle". Blessée, Chloé sombre ("Il a honte parce que je suis grosse") non sans s'être battue pour sauver son amour. Cependant Quentin n'arrive pas à l'oublier...

Les deux adolescents prennent tour à tour la parole dans ce récit à la première personne qui nous embarque d'emblée dans leur intériorité. On y partage leur souffrance mais aussi leur espoir puisque même si "il me reste un sacré chemin à parcourir avant de réussir à me dépatouiller complètement avec le bonheur", "désormais je ne peux plus douter : il me tend les bras".

Novembre 2017

du même auteur
du même auteur

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte