Chère Madame ma grand-mère

de Elisabeth BRAMI, illustré par Carole GOURRAT

Nathan, 2020, 95 p. (Dyscool)
Nathan, 2020, 95 p. (Dyscool)

 

Olivia a douze ans et demi. Elle habite seule avec sa mère et veut absolument en savoir plus sur sa naissance et sur son père, autour desquels règne le plus grand des secrets. Elle décide d’écrire à une Madame Barrois, dont elle a trouvé le nom dans les affaires de sa mère. Peut-être cette femme âgée, qui semble porter le même nom de famille que le père d'Olivia, en saura-t-elle un peu plus sur ses origines ?

Mon avis :

C'est une belle histoire, dont la forme épistolaire accentue les émotions. Mme Barrois répond à Olivia de manière sèche voire cassante ("Toutes les vieilles dames ne sont pas des grands-mères-gâteau"), mais l'on devine derrière ses propos combien elle est chamboulée par cette petite(-)fille qui se dévoile à elle ("J'ai du mal à comprendre ce qui me pousse sans cesse à vous lire et à vous écrire"). Olivia, perspicace, en est consciente ("Je suis sûre que vous n'êtes pas vraiment méchante") et ne se démonte pas: "J'aimerais beaucoup que vous me disiez la vérité". Le fils de Mme Barrois est-il son père? Pourquoi n'at-t-il jamais donné de nouvelles, cherché à connaître Olivia? Pourquoi la vieille dame a-t-elle refusé de répondre, et même d'ouvrir la lettre envoyée par la mère de l'adolescente? Autant de réponses qu'Olivia a besoin de connaître pour bien grandir, elle qui est à l'aube de ses 13 ans, un âge palier dans la maturité.

 

En réalité, chacune se sent seule de son côté (les grands-parents maternels d'Olivia sont décédés, sa famille se réduit donc à sa mère). Eléonore Barrois finit donc par céder, et se confier ("Vous m'offrez l'occasion de me libérer de mon fardeau de remords et de honte"). Au final, le franc-parler d'Olivia et sa ténacité auront permis de lever un gros malentendu et, sûrement, de renouer le lien entre sa mère et sa grand-mère.

C'est un récit qui méritait vraiment d'être rendu accessible aux enfants dys!

 

Patricia Deschamps, décembre 2021



Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

- A la Une -

- Lire et relire -