Alma : le vent se lève

roman de Timothée de FOMBELLE, illustré par François PLACE

- Qu'est-ce qu'ils vont faire de nous ?

- Personne n'est revenu de là-bas pour le dire.

Gallimard jeunesse, 2018, 388 p.
Gallimard jeunesse, 2018, 388 p.

 

1786. Le jour où son petit frère disparaît, Alma, 13 ans, part sur ses traces, loin de sa famille et de la vallée d'Afrique qui les protégeait du reste du monde.

 

Au même moment, dans le port de Lisbonne, Joseph Mars se glisse clandestinement à bord d'un navire de traite, La Douce Amélie. Il est à la recherche d'un immense trésor...

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Une grande aventure chorale au cœur de la traite négrière.

Timothée de Fombelle a l'art de créer une atmosphère, de camper un décor et des personnages. Ce roman est une fresque à plusieurs points de vue: celui d'Alma la petite Africaine arrachée à son "paradis"; mais aussi celui, très riche, des différents protagonistes du bateau, et en complément de la fille de l'armateur. On a donc une vision d'ensemble très complète de la situation et des enjeux (richesse contre liberté).

 

Sur "la prison flottante" qu'est "La Douce Amélie", on suit le quotidien d'un négrier et son terrible "commerce de captifs". Les Africains enlevés à leur village (et souvent livrés par l'un d'entre eux...) sont parqués dans des conditions inadmissibles ("trois par m² de plancher, sans la place de s'allonger sur le dos. Ils sont sur le flanc. Certains doivent restés accroupis. Le capitaine compte sur l'espace que libéreront un jour ceux qui ne survivront pas à la traversée."), sans air ni eau, à peine nourris. Ils doivent supporter "la chaleur, la puanteur, les cris pendant la nuit, les malades qu'on met à l'écart, ceux que l'on nourrit de force, ceux qui ne reviennent jamais dans l'entrepont". Aucun ne sait ce qui l'attend. Tous tiennent par les souvenirs, par le chant, ce qui nous en apprend davantage sur la culture de ces peuples.

 

Mais sur le navire on suit surtout le jeune Joseph qui s'est "invité" à la dernière minute. Le garçon prétend détenir des indices sur le trésor du célèbre pirate Luc de Lerne et manœuvre habilement auprès de l'impitoyable capitaine Gardel. Or, des passages vers la propriété des de Bassac, propriétaires du navire, nous révèlent que celui-ci détient plus de secrets qu'on ne le soupçonnait. Est-il vrai que le comptable, Jean Saint-Ange, y aurait dissimulé quatre tonnes et demie d'or? Quel rôle joue Cook le cuisinier? Que cache Poussin, le tonnelier qui tenait absolument à faire partie de l’équipage? C'est ce que compte bien découvrir Amélie de Bassac, la fille de l'armateur, un personnage au fort caractère et très prometteur. Seul absent de l'intrigue alors qu'il en est le centre: Lam, le petit frère disparu d'Alma. Où peut-il bien être?

 

Ainsi, même si le récit manque souvent de concision selon moi, il se déroule dans un style poétique et évocateur alliant judicieusement faits historiques et mystère, aventure aux péripéties inattendues et personnalités marquantes, le tout agréablement illustré par François Place. A suivre!

Patricia Deschamps, août 2020

esclavage et discrimination raciale
esclavage et discrimination raciale

 

Du même auteur

sentiments / écologie
sentiments / écologie
fantastique
fantastique
hiver / Noël / migrants
hiver / Noël / migrants

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

sélection 2020-2021
sélection 2020-2021

- Lire et relire -

thriller adulte
thriller adulte