Une école parfaitement normale

Jeremy STRONG

Rageot, 2017, 128 p. (Flash Fiction)
Rageot, 2017, 128 p. (Flash Fiction)

 

Max est un garçon très grand et tous ses camarades se moquent de lui à l'école. Ils se moquent aussi de Minnie qui est très petite.

 

Le voyant rentrer triste tous les soirs, les parents de Max l'inscrivent provisoirement à l'école des Monstres où il va reprendre confiance en soi.

L'avis de Catherine, prof doc :

Ce roman fait partie de la collection "Flash fiction" chez Rageot, des lectures courtes et adaptées aux DYS. Le texte n'est pas centré, les pages sont jaunies, tout est fait pour faciliter la lecture et donner du confort. Le roman est abondamment illustré de façon tout à fait correcte et en adéquation avec le texte ce qui aide à la lecture.

Pour ma part, je n'ai pas particulièrement aimé cette histoire-là, plutôt fantastique et humoristique. Je pense que mon âge ne me permet pas d'entrer vraiment dans l'histoire mais que les jeunes aimeront davantage. J'ai hâte de la tester auprès des jeunes lecteurs. Je reconnais que l'intrigue est très simple, d'un schéma clair et linéaire, ce qui devrait rendre ce texte accessible à tous même aux lecteurs les plus en difficulté.

Belle initiative en tous cas de penser aussi aux non-lecteurs ou à ceux en grande difficulté.

Septembre 2017

Dans la même collection


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman adulte
roman adulte