Un prince à croquer 1 : entrée

de Patricia LYFOUNG (scénario & dessin) et Fleur D. (couleur)

Le royaume de Dulime est un état-ville situé entre les frontières française, allemande et suisse. L'actuel roi est Robert IV, secondé par la reine Jessica. Depuis quelques mois, une rumeur insistante veut qu'un mariage royal se prépare pour la fin de cette année... Le prince héritier Nicolas serait fiancé avec une jeune femme de la haute société américaine ! Qui est cette mystérieuse jeune femme ?

Magazine Lala n°798 spécial "Princes et princesses"

Delcourt, 2013, 47 p.
Delcourt, 2013, 47 p.

Le prince Nicolas mène une vie contraignante et étouffante dans le château royal de Dulime. Prisonnier de parents exigeants, il croule sous les obligations dues à son rang alors qu'il ne rêve que d'une chose : visiter la tour Eiffel !

Apprenant que ses parents lui ont arrangé un somptueux mariage avec la fille (parfaitement inconnue) d'un riche homme d'affaires américain, il n'y tient plus et s'enfuit à Paris avec la complicité de son garde du corps Charlie.

 

Charlie confie son jeune maître - relooké et rebaptisé Noa pour rester incognito - à sa petite sœur Margot qui travaille dans le plus prestigieux restaurant de la capitale, Le petit pois. Doté d'un caractère autoritaire et intransigeant, Margot est insupportable pour la plupart des gens.

Et pourtant, Noa s'attache à cette jeune femme qui lui fait découvrir "la vraie vie"...

Mon avis :

Un prince à croquer 1, p.1
Un prince à croquer 1, p.1

Vous connaissez certainement La Rose écarlate, la BD d'aventure, de cape et d'épée avec son héroïne qui n'a pas froid aux yeux, Maud ? Peut-être même (comme moi) l'adorez-vous ! Eh bien c'est la même auteure qui a créé celle-ci ! On y retrouve donc le graphisme qui fait son style, avec en plus une bonne dose d'humour et des expressions de visage empruntées au manga. Certaines répliques de Margot m'ont bien fait rire, comme "Une casserole est plus fidèle qu'un homme" ou encore "Les gens en retard ratent toujours tout", et j'ai aussi repéré de discrètes allusions à sa série phare comme ce petit dessin du cochon écarlate...

 

Le personnage du prince est très attendrissant, il a des airs de grand enfant malgré ses bientôt 26 ans. Il déborde d'enthousiasme, d'innocence et de fraîcheur, regardant la vie parisienne avec un oeil neuf, lui qui n'a jamais pu quitter les murs froids de son royal château. Tout à l'opposé la talentueuse Margot affiche un caractère de feu, dirigeant les autres comme un dictateur. On pourrait penser Noa incapable de supporter cette jeune femme aussi intransigeante que sa propre mère, mais il devine d'emblée en elle une sensibilité enfouie et surtout il admire son dévouement à sa passion.

 

Enfin, les amateurs de Top chef et autre Master chef retrouveront avec plaisir l'ambiance culinaire de ces émissions !

Un prince à croquer 2 : plat

Lala : Miss Jefferson, nos lectrices aimeraient connaître le style de vie d'une héritière. Pouvez-vous nous raconter une journée type ?

Gwladys : Oui, vous savez, je suis une fille simple, comme tout le monde. Je commence ma journée par une heure de sport avec mon coach personnel. Ensuite, mon coiffeur et ma maquilleuse s'occupent de moi pendant deux heures. Puis déjeuner dans un restaurant étoilé. L'après-midi, ça dépend : soit je fais du shopping, soit je vais faire des soins chez mon esthéticienne attitrée.

Delcourt, 2013, 47 p.
Delcourt, 2013, 47 p.

Gwladys Jefferson, la riche héritière que le prince doit épouser, débarque au Petit pois ! Son père, qui est le propriétaire des lieux, lui a confié la décoration du restaurant pour l'occuper...

 

Heureusement, le prince et elle ne sont jamais rencontrés et Gwladys ne semble pas reconnaître son futur époux dans ce vulgaire éplucheur de patates qu'on lui présente... La concierge de Margot, au contraire, a de sérieux soupçons... dont elle n'hésite pas à faire part au détective privé engagé par le roi de Dulime...

 

Mais notre talentueuse cuisinière a bien d'autres soucis : la nouvelle déco a fait fuir la clientèle du restaurant qui court à la faillite !

Entre elle et Gwladys, la guerre est déclarée !

Mon avis :

Un prince à croquer 2, p.5
Un prince à croquer 2, p.5

Dans ce 2e tome, l'intrigue est relancée avec l'arrivée de Gwladys l'insupportable enfant gâtée, aussi écervelée que riche, à laquelle le volume fait la part belle. D'emblée les forts caractères des deux filles sont incompatibles et cela crée des affrontements retentissants !

 

Le scénario s'enrichit de plusieurs histoires secondaires, comme l'enquête du privé ou encore le mariage de Charlie qui est l'occasion pour Margot de laisser entr'apercevoir la sensibilité qui se cache sous son épaisse carapace. L'occasion aussi pour le prince de se rapprocher de la cuisinière tout en se confortant dans l'idée que l'héritière n'est pas faite pour lui.

 

A souligner également, l'excellent travail de Fleur D. sur les couleurs qui apporte tour à tour du peps ou une touche de romantisme à l'album !

Août 2014

Un prince à croquer 3 : entremets

Delcourt, 2015, 48 p.
Delcourt, 2015, 48 p.


Le petit Pois, qui a retrouvé sa décoration d'origine, s'apprête à rouvrir : Glawdys organise un grand bal pour le gratin de Paris. Noa a hâte d'y être pour danser une nouvelle fois avec Margot.


Les deux jeunes gens passent un agréable moment à la tour Eiffel. Mais le prince est toujours pisté par le détective privé engagé par son père. Paniqué, il s'enfuit.


Furieuse, Margot part à sa recherche, persuadée qu'il l'a à son tour abandonnée, comme son père...

Mon avis :

J'ai été agréablement surprise de trouver un résumé des épisodes précédents, c'est bien utile quand la lecture du tome 2 remonte à plusieurs mois. Par contre j'ai été un peu déçue par le graphisme, que j'ai trouvé moins abouti : le dessin, toujours aussi coloré et vivant, vire trop souvent au manga avec ses expressions simplistes voire minimalistes, et certaines vignettes manquent de détails en arrière-plan. Le scénario perd aussi un peu en qualité, seule la deuxième partie (le bal, avec un prince qui joue les Cendrillon) m'a réellement captivée. L'ensemble reste très agréable à lire, avec une suite et fin prévue dans le tome 4.

Mai 2015

Un prince à croquer 4 : dessert

Je veux vivre ma vie et me coiffer comme je l'entends, mère !

Delcourt, 2016, 48 p.
Delcourt, 2016, 48 p.

Cyril ayant révélé à Gwladys que Nicolas et Noa étaient une seule et même personne, celle-ci décide d'annuler le mariage ! De son côté, Margot réalise, soulagée, que Noa ne l'a pas abandonnée comme elle le croyait. Le jeune homme est en effet maintenu prisonnier dans son propre château par ses parents. Gwladys décide de se rendre sur place pour informer tout le monde de sa décision.

 

Mais ni M. Jefferson ni le roi et la reine de Dulime ne comptent renoncer à ce mariage d'intérêt : le royaume de Dulime est au bord de la faillite et seule la fortune des Jefferson peut le sauver...

Mon avis :

Un dernier tome plein de bons sentiments pour une happy end un peu plate. J'y ai retrouvé les ingrédients que j'aimais bien mais aussi les petits défauts du tome 3. L'introduction sous forme de magazine people et les personnages qui virent manga sous le coup d'une émotion trop forte me font toujours sourire mais dans l'ensemble, j'ai trouvé cet album moins drôle que les précédents. L'accent est vraiment mis sur les sentiments et la psychologie des principaux protagonistes est très travaillée. Ainsi, Gwladys surprend par sa prise de maturité tandis que Margot lâche enfin prise ("Tu ne peux pas te mentir à toi-même toute ta vie !"). De son côté, Noa puise dans la rigueur et la persévérance de la cuisinière. Enfin, Cyril avoue publiquement son homosexualité.

Les couleurs sont toujours aussi splendides et la mise en page dynamique mais les vignettes de paysages sont de qualité inégale (les bâtiments surtout ont une perspective parfois bancale). La série est sympathique mais il était temps qu'elle se termine !

Octobre 2017

sur le même thème
sur le même thème
rubrique BD
rubrique BD

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte