Un bruit sec et sonore

roman de Jean-Marie FIRDION

Didier jeunesse, 2019, 224 p.
Didier jeunesse, 2019, 224 p.

 

Jérôme se réveille dans une salle de réanimation d'un hôpital avec des cauchemars incessants qu'il ne parvient pas à expliquer. Il se souvient d'un accident de voiture, d'une balle reçue dans le ventre. Puis il apprend le décès de ses parents. Une panique le taraude mais personne ne le comprend et il est désormais seul au monde. Il sait que des «hommes en noir» le poursuivent. Pourra-t-il leur échapper?

L'avis de Catherine, prof doc :

Ecrit à la première personne, c'est un récit puissant et bouleversant. Nous avons à la fois le compte rendu de ce qui se passe et en même temps les pensées de Jérôme qui essaie de s'en sortir, sans parvenir à faire confiance ni à faire comprendre sa peur intense. Sa vie a basculé, tout son univers s'est écroulé. Il n'a plus rien si ce n'est cette peur panique et une certaine culpabilité. L'auteur sait faire preuve de pudeur, de retenue et de sincérité pour exprimer tout cela. Ses propos sonnent juste, l'histoire est terriblement crédible. Il a su donner pleine vie à ses personnages qui révèlent une humanité profonde et redonnent un peu d'espoir. Jamais l'auteur ne juge l'un d'eux, il pose plutôt un regard bienveillant sur chacun d'eux.

 

Il n'est pas aisé de s'exprimer davantage sur la suite sans en révéler un point important qui nuirait au plaisir du prochain lecteur car une grande part du suspens tient à cela. J'ai beaucoup apprécié ces « hommes en noir », symbole d'un souvenir trop cruel qu'il faut remplacer pour apaiser la douleur.

Ce roman est mené tambour battant comme un thriller, et m'a tenue en haleine dès le départ. Une belle réussite !

Décembre 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram !

★ Lire et relire ★

lecture en cours
lecture en cours
roman adulte
roman adulte