Strong girls forever

Comment ne pas devenir cinglée

de Holly BOURNE

Peut-être que l'angoisse est un concept relatif ? Que face à quelqu'un d'encore plus nerveux que soit, on est automatiquement apaisé ?

Nathan, 2019, 463 p.
Nathan, 2019, 463 p.

Dans le Club des Vieilles filles (comprendre : filles indépendantes et fières de l’être !), elles ont 17 ans et elles sont trois…

Lottie, belle brune qui collectionne les garçons autant qu’elle les fait fuir par son intelligence.

Amber, la pétulante rousse qui complexe de sa taille de girafe… et Evie.

Evie a des crises d’angoisse qui l’obligent à se laver les mains 60 fois par jour et qui lui ont gâché la vie pendant des années. Aujourd’hui, elle ne rêve que d’une chose : devenir enfin « normale » ! Lycée, fêtes, copines… et un petit ami comme tout le monde, est-ce trop demander ?

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Coup de cœur pour Evie, une héroïne extrêmement touchante et en même temps pleine d'une auto-dérision très drôle !

On fait la connaissance d'Evie alors qu'elle sort d'une longue et douloureuse période de "trouble anxieux généralisé" se manifestant par des TOC, et qu'elle s'accroche à l'espoir d'une guérison, enfin. Sa psy a diminué le traitement et Evie doit essayer de maîtriser ses montées de panique grâce à de petits exercices. Ceux-ci agrémentent le texte sous la forme d'une typographie manuscrite, tout comme les "pensées négatives" et autres flashbacks qui nous font connaître le passé de l'adolescente. Malgré la volonté de celle-ci de s'en sortir, on sent que la situation reste très précaire et Evie très fragile... Ses doutes, sa peur de rechuter, celle de se confier à ses nouvelles amies de crainte de les perdre ("Elles vont me prendre pour une tarée") nous émeuvent. Car ce qu'elle voudrait avant tout, c'est mener "une vie normale". Sauf qu'il n'est pas simple de se joindre aux autres quand on a la phobie des microbes ! Si ses parents semblent très distants voire moralisateurs (l'attitude de la mère ajoute du stress au lieu de rassurer...), la petite sœur Rose fait preuve d'une grande sagesse pour son âge et sait apaiser les craintes de son aînée, du moins temporairement.

 

Mener une vie d'adolescente normale, c'est aussi avoir un petit ami et le sujet est au centre des préoccupations des trois copines. Sauf que les garçons que rencontre Evie ne semblent pas non plus très équilibrés ! Ethan est (soi-disant) accro au sexe, Oli agoraphobe et Guy a les humeurs changeantes d'un bipolaire... Les rencards d'Evie sont des catastrophes et elle raconte ses déboires avec beaucoup d'humour ! Si c'est un garçon qui lui apporte ses premières pensées positives, il est aussi à l'origine de la fragilité de ses progrès. D'ailleurs, au-delà de la question sentimentale, c'est celle du sexisme et du féminisme qui est soulevée : peut-on revendiquer aussi farouchement son indépendance quand on est si tributaire de la gent masculine ? Si Evie se sent si mal à nouveau, n'est-ce pas parce que l'attitude de celui qui l'attire la déstabilise, qu'elle voudrait davantage de marques d'attention?

 

Ainsi le trio du "club des vieilles filles" s'interroge et se cherche : "Etre une vieille fille peut aussi signifier qu'on refuse de renier sa personnalité, ses croyances et ses désirs dans le seul but de satisfaire les garçons." (comme Jane, l'ex meilleure amie d'Evie, entièrement à la merci de Joel). Discutant de sujets centrés sur les droits des femmes, les trois amies constatent que malgré l'évolution de la société, les femmes restent confrontées aux inégalités au quotidien parce qu'il n'est pas simple de "botter le cul du patriarcat" ! Or "les stéréotypes qu'on nous imposent sont aussi destructeurs pour les hommes que pour les femmes"... Alors au lieu de vouloir être et faire comme les autres, au lieu d'être "obsédée par la normalité", Evie devrait plutôt "apprendre à s'aimer soi-même"! N'est-elle pas entourée de gens qui l'aiment? Ne pas être comme les autres, c'est avant tout un compliment!

Février 2019

voir aussi "L'histoire du garçon qui voulait vivre dans un bocal"
voir aussi "L'histoire du garçon qui voulait vivre dans un bocal"

 

Un 2e conseil lecture pour 1 clic de plus !


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

roman adulte
roman adulte