Soléane

Muriel ZÜRCHER

Ce qui lui manquerait le plus n'était pas le confort ou la chaleur de sa maison, mais quelque chose de bien plus précieux qu'elle n'avait expérimenté que tardivement : la liberté.

Didier Jeunesse, 2016, 423 p.
Didier Jeunesse, 2016, 423 p.

Nous sommes en l'An 2540, sur le Coracle: une île artificielle dont le but était de préserver une humanité saine au moment de la grande épidémie qui ravageait la Terre. Tout a été pensé pour la survie et le développement de cette population choisie. Mais 400 ans plus tard, le Coracle prend l'eau et menace de couler. Il est urgent de rejoindre la Terre, toutefois le peuple est tenu dans l'ignorance.

 

Contre l'avis de sa mère, à 16 ans, Soléane se présente au centre d'émancipation. Ce sera le début d'une cascade d'ennuis car elle ne savait pas qu'elle était fichée, recherchée par les chefs au pouvoir pour une mystérieuse pierre que sa mère lui a confiée avant d'être arrêtée... Soléane s'enfuit alors dans la dangereuse zone de régénération à la recherche des insoumis sensés lui venir en aide. Mais à qui faire confiance ? Et quelle valeur a donc cette pierre tant convoitée ?

 

L'avis de Catherine, prof doc :

Avec son imagination fertile, sans cesse renouvelée, Muriel Zürcher nous emmène dans un ailleurs singulier, totalement créé mais justement crédible, une arche de Noé moderne, en plastique. Les événements sont nombreux et se succèdent sans répit, tissant une intrigue riche et complexe. Le lecteur embarque aussitôt dans cet univers si bien conçu qu'il en devient plausible. Le talent de l'auteur est là, n'oubliant aucun détail pour faire vivre ce monde au milieu de l'océan. Les personnages sont également assez nombreux mais tous ont un rôle particulier à tenir que l'on comprend peu à peu. 

Ce premier tome ne se contente pas d'exposer les lieux et l'action. Il est déjà en soi une histoire entière et pourrait presque s'arrêter ainsi. J'apprécie ce côté non frustrant avec une fin possible. On quitte ce monde marin mais l'auteur ne nous laisse pas en attente insupportable comme dans la plupart des séries. Néanmoins j'aurais grand plaisir à lire le tome 2 prévu pour 2017 et retrouver la suite des aventures.

J'aime l'écriture de Muriel Zürcher: fluide et précise, mêlant aisément poésie et horreur, et tellement créative!

 

Mon avis :

Une dystopie dépaysante !

Il faut bien une cinquantaine de pages pour se familiariser avec le petit monde du Coracle, île atypique et instable constituée de blocs de sel, de végétation rampante et d'arbalgues. Le fonctionnement y est archaïque, basé sur des croyances religieuses ancestrales : tout est fait pour « servir les dieux » - notamment ceux du vent, indispensables au rapatriement de l'île sur le continent – et face à l'incapacité de l'Empéra (le chef exécutif) à gouverner, c'est le GrandArchéole (le chef religieux) qui a tout pouvoir, persuadé d'être « le nouveau Noé » (« personne ne s'était opposé à ses idées folles ! »)... A 16 ans, une cérémonie d'émancipation détermine si la femme est « saine » ou « bannie » - elle est alors envoyée comme esclave sur la bannîle où elle passera ses journées à ramer pour tirer le Coracle vers la Terre. De même, un homme qui n'a pas été choisi comme compagnon par une femme devient un « non-voulu » lui aussi asservi par l'Arche. La vie est rythmée par les ordres donnés via la mélodie des orguéoles. Les habitants, disciplinés, obéissent sagement. Les rares « insoumis » à cet odieux système totalitaire vivent en fugitifs dans les zones de régénération, constamment poursuivis par les traqueurs. Pour d'obscures raisons, les habitants meurent entre quarante et cinquante ans de la maladie des ossoudés...

On imagine bien dès lors ce que signifie « être fichée » dans une telle société ! Soléane n'a d'autre choix que de fuir. On apprendra au fil de la quête que bien des mystères entourent son passé et les révélations seront nombreuses. Malgré des longueurs récurrentes l'intrigue se lit facilement, le style est fluide et les points de vue alternent, l'action se déroulant en divers endroits de l'île. Les personnages secondaires, peu nombreux mais d'importance, fournissent les différentes pièces du puzzle et tout se met en place progressivement : mensonges et trahisons, actes du passé et choix d'avenir (ou pas).

L'aventure n'épargne pas la jeune Soléane qui traverse bien des épreuves aux côtés de son ami Tyll ! Elle se découvre à la fois des capacités (« Soléane faisait preuve de bien plus de courage et d'intelligence qu'elle n'aurait pu l'imaginer ») et une identité insoupçonnées. La mise en scène finale est un peu mélodramatique avec ses révélations et autres revirements de situation mais l'ensemble est efficace. La mission de Soléane se termine à la fin du roman cependant le lecteur pourra la retrouver s'il le souhaite, parce qu'il reste à sauver le Coracle !

Février 2017

► Du même auteur



Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

- Lire et relire -