Seuls les alligators vous entendront crier

de Nadia COSTE

Bloody tourists.

Scrinéo, 2016, 242 p. (Roman d'horreur)
Scrinéo, 2016, 242 p. (Roman d'horreur)

Grâce à son professeur d'anglais Mlle Jeanville, la classe de 3eC participe à un voyage Orléans-Nouvelle Orléans. Fraîchement débarqués en Louisiane, ils ont une semaine pour visiter le pays du vaudou.

 

Dès sa première visite, le groupe se précipite dans une boutique ésotérique. Dès lors, les incidents s'accumulent : M. Lestat, le professeur d’Histoire, fait d'étranges disparitions ; une nuée de moineaux s'écrasent sur le tram qui emmène les collégiens au Mardi Gras World ; là, l'un des chars s'anime et attaque une élève... 

 

La classe serait-elle maudite ? Et voilà la 3eC qui s’enfonce dans les marais du Bayou, royaume des alligators

Mon avis :

Le bayou : la grande région marécageuse du sud de la Louisiane
Le bayou : la grande région marécageuse du sud de la Louisiane

Un roman d'horreur qui remplit toutes les attentes du genre !

C'est le thème du vaudou qui m'a attiré vers ce livre. J'avais lu il y a quelques années Le pique-nique du crocodile de Serge Brussolo et plus récemment Rituel de Mo Hayder (deux thrillers pour adultes) et j'ai retrouvé dans ce roman jeunesse l'ambiance fascinante des rites ésotériques. Tout démarre dans la boutique pleine de grigris du Vieux-Carré (le quartier français) : en quelques paragraphes, l'auteur fait le tour des talismans et autres figures emblématiques des pratiques vaudou. Dents d'alligator, scorpion en pierre noire et bien sûr poupée avec ses aiguilles (vous saviez que leur couleur avait une signification ?!) que s'achète la jeune Justine pour se venger de son ex petit ami... D'emblée le cadre est posé et l'hécatombe peut commencer !

Car ils s'enchaînent, les phénomènes paranormaux ! Invasion d'insectes, attaques d'arachnides, possession... On a droit à de vraies scènes d'horreur de plus en plus sanglantes et macabres au fur et à mesure que se déroulent les chapitres. Le récit est fluide et rythmé, l'ambiance entre lycéens bien restituée. Le point d'orgue est bien sûr l'épisode du bayou avec les alligators (et autres surprises !). A partir de ce moment, comme le groupe est séparé (certains sont restés à la pension), les chapitres alternent entre les deux points de vue, accentuant encore la tension et le suspense jusqu'au dénouement final.

Un roman qui fait passer un bon moment d'angoisse !

Octobre 2016

 

A noter : vous trouverez des allusions au Baron Samedi, l'un des personnages de la tradition vaudou, dans le superbe album steampunk d'Hélène Larbaigt : L'étrange cabaret des fées désenchantées.

dans la même collection
dans la même collection

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille (BD)
Anaïs vous conseille (BD)
livre adulte
livre adulte