Serafina et la cape noire

roman de Robert BEATTY

Bayard, 2017, 416 p.
Bayard, 2017, 416 p.

Serafina a toujours vécu cachée et protégée par son père dans le sous-sol d'un immense manoir où celui-ci travaille en tant que mécanicien: c'est grâce à lui que fonctionnent la chaudière et les installations électriques nécessaires à la vie de la famille Vanderbilt.

 

Un événement va pourtant pousser la jeune fille à sortir au grand jour: elle assiste à la disparition de Clara, la fille d'invités des Vanderbilt, enlevée par un homme portant une grande cape noire. Serafina se lance à sa recherche et fait la connaissance de Braeden, le neveu des Vanderbilt. Tous deux se lient d'amitié et décident d'unir leurs forces avant que tous les enfants du manoir disparaissent...

 

L'avis de Catherine, prof doc :

Un immense manoir isolé, une forêt sombre et des forces obscures qui se déchaînent, laissant des disparitions d'enfants inexpliquées... Des ingrédients permettant de faire de ce premier roman une réussite ! Il est plutôt long mais fort bien écrit, avec de nombreux rebondissements et une résolution des énigmes qu'à partir des 100 dernières pages, pas avant. Le suspens nous tient donc en haleine, le lecteur a, comme Serafina, plusieurs pistes envisageables mais rien de vraiment concluant. Nous sommes immergés dans l'Amérique de fin XIXe siècle, au sein d'une famille richissime et ses nombreux invités, mais côtoyons également le personnel qui fait vivre cette bâtisse.

Les personnages principaux sont vite attachants, les personnages secondaires sont moins définis mais tiennent leur rôle dans l'intrigue. J'ai beaucoup apprécié le côté fantastique qui s'insère naturellement dans le récit tout en prenant des accents de thriller sur la deuxième partie.

Pour les amateurs de frissons et de mystères !

Novembre 2019



Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
thriller adulte
thriller adulte