Objectif : in love

de Yaël HASSAN

On dirait que je fais exprès de tomber amoureux de celles qu'il ne faut pas !

Syros, 2019, 251 p. ISBN 9782748526486
Syros, 2019, 251 p. ISBN 9782748526486

C'est le début des vacances d’été et Axel, qui entrera en seconde à la rentrée, s’apprête à passer deux semaines chez sa grand-mère Mounette dans un village tranquille où les journées sont rythmées par les parties de Scrabble, les siestes et les baignades dans la rivière.

 

En faisant du tri dans ses affaires scolaires, Axel tombe sur un billet plié en quatre. « Tu vas me manquer » est-il écrit. Le mot n’est pas signé mais son auteur a dessiné au-dessous trois petits cœurs violets. L’esprit de l’adolescent s’emballe : lui qui avait tout au long de l’année essayé de vivre enfin sa première histoire d’amour (en vain) se dit qu’il est passé, sans même s’en rendre compte, à côté de la « love story » de ses années collège ! Qui a bien pu signer ce mot ?

 

Bien décidé à ne pas endosser à vie le rôle de « looser », Axel n’a plus qu’un objectif en tête : rattraper le temps perdu et vivre cet été sa première histoire d’amour !

(Texte : Ricochet)

Mon avis :

"Tout est dit dans cette chanson d'un autre temps!" (p.37)
"Tout est dit dans cette chanson d'un autre temps!" (p.37)

Derrière son allure de roman léger, Objectif : in love soulève de nombreuses interrogations sur ce sentiment complexe qu'est l'amour. Tout d'abord, quelle définition en donner? Du haut de ses 15 ans, Axel se questionne, lui qui n'est jamais sorti avec une fille. Et pendant ses vacances d'été chez sa grand-mère, il va connaître plusieurs occasions d'en discuter et de l'expérimenter.

 

Première surprise en arrivant chez Mounette: l'amour n'a pas d'âge. "Où est-il écrit que seuls les jeunes ont le droit de tomber amoureux? Après tout, l'amour n'est pas une denrée périssable...", constate l'adolescent quand sa grand-mère lui présente Max qu'elle a rencontré sur internet. Avec Rose, la petite-fille de Max, il est question de chagrin d'amour. Avec Violette, la petite sœur de Rose, Axel comprend que l'amour ne se commande pas. Quand il pense à Flore, sa camarade de classe, il se demande comment on sait qu'on est amoureux. Quand Violette évoque Elsa, les deux jeunes parlent orientation sexuelle.

 

Ainsi l'amour est abordé sous toutes les coutures, qu'il s'agisse de "flirt" adolescent pour "se chercher, rêver, se tester et apprendre", ou de ce qui fait le "ciment d'un couple" à travers le temps. Tous s'accordent sur le fait que "rien n'est plus compliqué au monde que l'amour" parce que "on ne peut jamais contrôler ces choses-là" et donc que "rien ne se passe jamais comme prévu"! Et pourtant il est tellement indispensable...

C'est frais et spontané et en même temps la réflexion a du bon parce que dans ce domaine, rien n'est jamais acquis!

Août 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
thriller adulte
thriller adulte