Moriarty, tome 1

manga de Ryosuke TAKEUCHI

Regarder vers le haut avec envie, regarder vers le bas avec mépris, c'est tout ce qu'ils savent faire.

Kana, 2018, 212 p.
Kana, 2018, 212 p.

19e siècle en Angleterre. La famille Moriarty a recueilli deux orphelins mais en leur conférant un statut de domestique. Albert, le fils aîné de la famille, déteste le système social qui régit la société britannique, et dans lequel les classes supérieures se pavanent et oppressent le peuple sans pour autant être dignes du respect qu'elles exigent de lui. C'est pourquoi Albert abhorre sa propre famille et voit dans les deux orphelins l'incarnation d'un souffle nouveau. Albert leur offre donc son statut, sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve : se débarrasser de sa famille et du système de classes actuel.

(4e de couverture)

Mon avis :

Faire du professeur Moriarty, l'ennemi juré de Sherlock Holmes, le héros de l'histoire, quelle bonne idée! Au départ le récit m'a semblé confus parce que je m'emmêlais dans les personnages. Mais j'ai compris que c'était toute l'astuce imaginée par Albert Moriarty, l'aîné et héritier de la famille: faire passer les deux orphelins adoptés par ses parents pour ses propres frères.

Albert exècre en effet sa noble famille qui se complaît dans sa richesse et son pouvoir, méprisant le bas peuple qui lui est soumis. L'adoption des deux garçons est d'ailleurs un acte intéressé (se faire bien voir) et en réalité, ils sont traités comme des domestiques.

Pourtant, si le plus jeune est de santé fragile, l'autre est doué de connaissances et de capacités intellectuelles étonnantes dont il se sert pour aider les gens.

Cette première partie se clôt sur un événement aussi saisissant qu'inattendu. 

 

Treize ans plus tard, on retrouve les trois "frères" (les orphelins ayant usurpé l'identité de William et Louis) habitant ensemble dans leur propriété de Durham où William le jeune génie est devenu professeur d'université (il est titulaire de la chaire de mathématique). Tous trois sont unis par la même volonté de changer l'ordre social ("A bas les mauvais nobles!"). William s'efforce au quotidien de changer l'image des nobles en participant à la vie des habitants ("Vous achetez? Vous-même?") et en les aidant à résoudre leurs problèmes ("William James Moriarty, consultant criminel privé").

 

Mais le projet du trio va bien plus loin: jouant les justiciers pour ceux·celles qui sont exploité·es par les riches nobles du coin, les jeunes "complices dans le crime" s'arrangent pour que "les nobles sans morale ne meurent pas dans leur lit"... On assiste ainsi, entre horreur et délectation, à la disparition de certains d'entre eux "dans un regrettable accident": "L'essentiel est que personne ne puisse douter. Bref, un crime parfait".

Ce premier tome pose ainsi les bases d'un personnage double (et trouble), à la fois intelligent, manipulateur et sans scrupule.

Patricia Deschamps, avril 2022

voir la page consacrée à Sherlock Holmes
voir la page consacrée à Sherlock Holmes

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

- Lire et relire -

"Le crime du golf" (roman + BD)
"Le crime du golf" (roman + BD)

- Roman adulte -