Martin Luther King, 1929-1968

manga de Ryuji HIRUMI (textes) et Akio HOTTA (dessins)

Si un drame ne lui avait pas ôté la vie, peut-être aurait-il pu devenir président, 40 ans avant Barack Obama ?

Nobi nobi, 2021, 160 p. (Les grands noms de l'Histoire en manga)
Nobi nobi, 2021, 160 p. (Les grands noms de l'Histoire en manga)

Célèbre homme d’église américain, Martin Luther King a lutté sans relâche contre la ségrégation raciale et pour la paix.
Né en 1929 à Atlanta, le jeune Martin souhaite exercer le même métier que son père et devient donc pasteur après un brillant parcours scolaire. Malgré l’abolition de l’esclavage plusieurs décennies plus tôt, la ségrégation reste tenace aux États-Unis et en particulier dans le Sud où il habite. Révolté par les différences de traitements selon la couleur de peau, le pasteur s’engage dans un difficile combat en prônant la non-violence et mène de grandes campagnes pour les droits civiques et la fin des discriminations à travers le pays.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Encore une très bonne adaptation manga de cette collection biographique, même si j'ai trouvé le dessin de très mauvaise qualité!

Le récit démarre avec le premier sentiment de discrimination raciale éprouvé par le petit Martin (sa voisine blanche qui ne veut plus qu'il joue avec ses fils), jusqu'à son assassinat en 1968. Toutes les thématiques liées au sujet sont éclaircies grâce à des points historiques: le Ku Klux Klan, la traite négrière et l'esclavage, la ségrégation, les lois racistes, etc. Si Martin Luther King comprend très tôt l'impact de ses mots ("Tes paroles font bouger les gens"), il est également influencé par des personnalités marquantes, à commencer par Benjamin Mays, le président de l'université ("Qu'il est calme et intelligent") et Gandhi ("La violence doit être absolument évitée").

 

Rosa Parks marquera sa première action, longuement détaillée (le boycott des bus dura près d'une année!), symbole d'un mouvement collectif et solidaire. John F. Kennedy, alors candidat pour les présidentielles, apportera son soutien lors des sit-in étudiants et évitera à MLK une condamnation aux travaux forcés. J'ai été surprise d'apprendre que ce geste lui avait permis de remporter, de justesse, les élections ("Ooh alors il faut voter pour lui").

Enfin il y a Malcolm X, dont l'idéologie est à l'opposé ("Nous avons le droit de prendre des mesures pour nous défendre"), du moins dans un premier temps. Son revirement lui vaudra une mort atroce que je ne soupçonnais pas ("L'homme reçut 21 balles et perdit la vie de façon spectaculaire").

Chacune de ces personnalités fait l'objet d'un petit encadré informatif.

 

Le manga balaie aussi les différentes luttes du pasteur après son prix Nobel de la paix (en 1964): le libre exercice du droit de vote, la pauvreté (dans les États du nord, les Noirs vivent entassés dans des ghettos), l'exploitation des Noirs dans la guerre du Vietnam (ils étaient systématiquement envoyés en première ligne).

Malheureusement ce que MLK craignait arriva: il se fait assassiner lors d'une tournée de discours (sur le balcon d'un hôtel à Memphis). La photo de la procession à sa mort est touchante. Saviez-vous que son anniversaire est jour de fête nationale aux États-Unis? D'autres informations vous attendent dans le dossier "En savoir plus"!

Patricia Deschamps, mai 2022


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

- Lire et relire -

"Le crime du golf" (roman + BD)
"Le crime du golf" (roman + BD)

- Roman adulte -