Ma vie océan

de Mireille DISDERO

Mais après, tout change. Tu verras. Un jour tu redeviendras cette ado in love un peu superficielle que tu étais Avant.

Seuil, 2012, 165 p.
Seuil, 2012, 165 p.

 

Voilà un mois qu'Héloïse est en convalescence dans une maison de repos des Alpes.

 

Malgré les soins qu'on lui prodigue, elle reste incapable d'avaler quoi que ce soit ni de prononcer le moindre mot. C'est une "fuite à l'intérieur de soi" explique le psy.

 

Il faut dire que l'adolescente vient de perdre ses parents à cause du tsunami qui a dévasté les côtes thaïlandaises...

 

Heureusement à ses côtés, deux autres orphelins l'aident à se reconstruire : sa copine Katy à la langue bien pendue, et le doux Théo au charme discret. Et puis il y a aussi sa tante Inès, qui ressemble tant à sa mère...

Mon avis :

Beaucoup de nostalgie dans ce récit d'une adolescente qui désespère que tout redevienne comme "Avant"... Qui remonte le passé pour comprendre comment un tel drame a pu arriver, le désir de ses parents de passer Noël au soleil pour une fois, sur les magnifiques plages de Pukhet... La décision (le regret ?) d'Héloïse qui a préféré rester à l'hôtel ce jour-là... Et ne pas culpabiliser surtout, lutter pour ne pas se laisser envahir par la détresse... Cette angoisse permanente qui lui coupe l'appétit et la rend mutique.

 

Heureusement elle n'est pas seule, il y a Katy qui la comprend, et la bouscule aussi, pour la sortir de sa torpeur. Héloïse se laisse envelopper par la douceur de Théo, et par l'espoir que sa tante Inès pourra un jour l'emmener chez elle, afin qu'elle retrouve une famille et surtout qu'il y ait un "Après".

 

Pas vraiment d'intrigue donc, dans ce roman psychologique qui nous plonge dans l'état d'esprit d'une adolescente qui se reconstruit. Le drame initial est un peu expédié et l'auteur se concentre davantage sur les sentiments de l'héroïne mais sans que l'on n'y adhère jamais véritablement. Peut-être parce qu'ils sont trop décortiqués et analysés au lieu d'être simplement livrés.

Mai 2014


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte