Luz

de Marin LEDUN

"Les cigales ont cessé de chanter. Les grillons prennent le relais. L'air s'est considérablement refroidi et, à ce moment précis, Luz n'a qu'un seul désir : oublier, tout oublier et disparaître pour toujours."

Syros 2012 (Rat noir)
Syros 2012 (Rat noir)

Ce dimanche comme tous les dimanches, Luz subit le minable spectacle des adultes encore affalés à table à quatre heures de l'après-midi à l'ombre du mûrier, les hommes tous ivres et les femmes désabusées devant les cadavres de bouteilles. Excédée, Luz décide d'aller piquer un plongeon dans la rivière pour se rafraîchir et surtout inaugurer le nouveau maillot qu'elle a supplié sa mère de lui offrir. Mais alors qu'elle se change dans la salle de bains, elle est surprise par Vannier, le meilleur ami de son père, empestant l'alcool et la sueur, qui commence à la caresser avec un regard salace. Pour Luz, c'en est trop ! Elle se dégage, attrape son sac et s'enfuit.

 

Arrivée à la rivière, Luz escalade les pentes ravinées afin de trouver un endroit calme, loin de l'agitation des baigneurs. Elle croise bientôt Thomas, un élève de troisième qui lui plaît, malheureusement accompagné de Manon, une jolie fille pétillante que Luz n'apprécie guère. Pourtant, comme elle se sent seule et perturbée depuis l'incident avec Vannier, elle leur propose de les emmener encore plus haut dans un coin magnifique qu'elle connaît.

 

Comme de fait, l'endroit est parfait pour la baignade. Sauf que les trois adolescents sont interrompus par un groupe de copains à Thomas qui débarquent avec une glacière de bières fraîches. Et pour Luz, c'est le même cauchemar qui recommence : subir l'ivresse des autres et ses conséquences... Sachant que cette fois, elle se trouve dans un lieu isolé sans personne pour lui venir en aide.

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère de ce roman, une ambiance du Sud, avec sa chaleur écrasante et ses plantes odorantes, ses larges arbres qui offrent une ombre apaisante et sa rivière rafraîchissante qui coule au milieu des pierriers. L'essentiel de l'histoire se déroule là, au bord de la Volte irrégulière et même dangereuse au fur et à mesure que les adolescents gravissent ses flancs escarpés.

L'expérience que vit Luz est aussi rude que ce coin de nature. La jeune fille va malgré elle se trouver confrontée au monde adulte avec ses désillusions et ses dérives, symbolisées ici par la consommation d'alcool qui donne l'audace à ceux qui en abusent... jusqu'à dépasser les limites du respect et de la dignité. La fin est un peu trop "happy end" à mon goût, mais a le mérite de défendre des attitudes positives telles que la force de caractère et le courage de parler dans les situations difficiles.

Janvier 2013

Voir aussi "Il faisait chaud cet été-là" d'Agnès de Lestrade
Voir aussi "Il faisait chaud cet été-là" d'Agnès de Lestrade

Un 2e conseil lecture pour 1 clic de plus !

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte