Les règles... Quelle aventure !

d'Elise THIEBAUT et Mirion MALLE

Les préjugés sur les règles et les injustices qui les accompagnent sont la source du sexisme : ils contribuent à faire croire que les femmes et les hommes sont si différents qu'ils ne peuvent avoir les mêmes droits et jouer le même rôle dans la société.

La ville brûle, 2017, 70 p.
La ville brûle, 2017, 70 p.

Une fois par mois environ, les filles et les femmes entre 12 et 52 ans saignent pendant quelques jours mais on n'en parle jamais, alors même que cela concerne la moitié de l'humanité.

 

Les règles ont longtemps été un instrument pour opprimer les femmes et leur donner l'impression qu'elles étaient impures et capables de moins de choses que les hommes. Les règles sont donc un véritable enjeu féministe auquel il n'est jamais trop tôt pour s'intéresser...

 

Parler des règles, c'est aussi parler du patriarcat, de sexualité, de religion... avec humour, de façon décomplexée et décalée, avec de solides références culturelles, mythologiques, médicales et féministes pour piquer la curiosité et enrichir la connaissance des filles comme des garçons.

 

L'avis d'Anaïs, 12 ans, en 5e :

Je ne pensais pas que j'apprendrais autant de choses avec un si petit livre ! On y trouve  des informations scientifiques sur la puberté, le cycle menstruel (ce qui se passe dans le corps quand on a ses règles), les syndromes pré-menstruels (notamment les douleurs), le rôle des hormones, etc. Savez-vous que "on perd pendant les règles l'équivalent d'une tasse de café sur quelques jours" ? J'aurais dit que c'était beaucoup plus !

Il y a aussi des informations pratiques, par exemple sur les protections hygiéniques, et d'ailleurs j'ai appris qu'il existait des serviettes lavables réutilisables, et même des culottes spéciales qui évitent de porter des serviettes ou des tampons : ça réduit les déchets, évite le contact avec des substances chimiques, et c'est plus économique à long terme !

 

Cependant la grande originalité de ce documentaire, c'est qu'il parle de toutes les idées fausses, de tous les clichés qui existent sur les règles. Pendant des siècles, et même encore maintenant dans certains pays, on a considéré que c'était sale et même dangereux. Il y avait beaucoup de superstitions à cause de l'ignorance des gens. Les femmes ont longtemps été mises à l'écart à cause de leurs règles et les religions surtout, "ont permis aux hommes de ne pas leur faire une place égale dans la société", ce qui est profondément injuste. On retire du pouvoir politique aux femmes parce qu'elles ont celui de perpétuer l'espèce humaine - le plus grand des pouvoirs !

Aujourd'hui encore, c'est un sujet tabou, les gens ont souvent honte d'en parler, ou alors c'est pour se moquer ("Oh là là, tu es bien susceptible ! C'est parce que tu as tes ragnagna ??"). Et puis dans certaines régions du monde, la situation des femmes reste difficile parce qu'elles n'ont pas accès aux toilettes ni aux protections périodiques, ce qui a de graves conséquences sur leur santé.

Bref c'était une lecture enrichissante, qui aborde le sujet de manière originale et avec beaucoup d'humour ! Il y a plein de petits dessins colorés et aussi des paragraphes en rouge (sang !) avec des définitions ou des informations supplémentaires (que je n'ai pas toujours lues...). Ma mère a lu ce livre après moi et on a discuté ensemble de certains passages. Un livre à faire circuler sans tabou !

Avril 2018


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman adulte
roman adulte