Le manoir

1 - Liam et la carte d'éternité

de Evelyne BRISOU-PELLEN

- Prix des Incorruptibles 2015 -

Bayard jeunesse, 2013, 367 p.
Bayard jeunesse, 2013, 367 p.

Lorsqu'il débarque à la maison de repos, Liam Anderson est surpris de tomber sur un vieux manoir du XVe siècle où il est accueilli par un majordome ! Le jeune garçon de quinze ans y vient en convalescence suite à un cancer, mais au fil de son installation, il va passer de surprises en déconvenues...

 

Ici, pas d'examen médical ni de médicaments, uniquement du repos. Et comme il n'y a pas d'électricité, impossible de toute façon de s'occuper avec un ordinateur, la télé ou le téléphone ! D'ailleurs, à bien y réfléchir, Liam n'y a jamais vu non plus de visiteurs... Les pensionnaires restent entre eux.

 

Et quels pensionnaires !.. Léonidas se prend pour un spartiate, Fanny est une couturière qui semble sortie du siècle dernier, quant à Emmerance, elle se balade en tenue médiévale, en quête de son chevalier ! Un vrai asile de fous ! Et le plus étrange, c'est que personne n'accorde la même fonction au Manoir : sanatorium, rééducation, psychiatrie, convalescence... à quoi sert véritablement ce lieu ? Et quelle est cette mystérieuse pièce dans le bureau du médecin qui diffuse de la lumière malgré l'absence de courant ? Que signifient les étranges inscriptions sur sa valise ? Pourquoi ne peut-on pas quitter le Manoir bien qu'il ne soit pas verrouillé ?

 

Autant de mystères que Liam compte bien élucider... même si d'autres prétendent qu'il "n'aura le fin mot de l'affaire que lorsqu'il sera mûr pour partir" !

L'avis de Michaël (élève de 6e) :

J'ai bien aimé ce livre car le héros doit affronter plein de mystères. Pendant qu'il explore des pistes, de nouveaux indices se présentent à lui et relancent l'enquête. On y trouve aussi beaucoup d'émotions, quand Liam fait connaissance avec les autres pensionnaires. Et puis chacun, en évoquant sa vie, nous plonge dans une époque différente : la Grèce antique (Léonidas), le Moyen Age (Emerance), le XIXe siècle (Fanny), l'avant Première Guerre mondiale (Christine), etc. Enfin, ce roman, écrit à la première personne, contient beaucoup d'humour. Liam a de la répartie, c'est un garçon curieux qui n'a pas la langue dans sa poche ! Les chapitres sont courts, l'écriture est dynamique, le langage actuel, et l'action s'enchaîne bien. J'ai hâte de découvrir la suite !

Août 2013

Mon avis :

Moi je dis : bravo Mme Brisou-Pellen ! Pour une spécialiste du roman historique, vous passez avec grande facilité aux autres genres (voir le roman policier A l'heure des chiens) ! Et votre style reste jeune malgré le nombre des années !

Malgré un passage un peu long une fois l'intrigue posée (oui, on a compris qu'il était étrange, ce manoir !), l'action redémarre sur les chapeaux de roue et l'on va de suspens en révélations ! Liam se sent une âme de détective et son audace l'encourage à percer les mystères qui l'entourent malgré le danger. Les amitiés (et les amourettes !) se nouent entre les pensionnaires, dévoilant peu à peu l'origine de leur présence. Enfin, la dimension fantastique de l'histoire offre quelques trouvailles sympathiques.

Le manoir est un très bon roman au confluent de plusieurs genres, dont on apprécie la fluidité !

L'avis d'Anaïs, 12 ans :

C'est un gros livre mais qui se lit assez facilement parce qu'il y a beaucoup de mystère autour du manoir (A quoi sert vraiment ce manoir ? Qui sont ces pensionnaires étranges ? Que fait véritablement Liam ici ?) et aussi des épisodes d'aventure avec la carte d'éternité qui permet au héros d'en savoir un peu plus sur ses camarades et leur venir en aide. Le vocabulaire n'est pas très compliqué et l'histoire s'enchaîne bien. Les personnages principaux sont attachants, Léonidas est un peu le guerrier protecteur et Cléa une adolescente très gentille. J'ai également bien aimé "les criquets", deux frères qui sont les plus jeunes des pensionnaires et qui vont fournir pas mal d'informations à Liam.  Sans oublier les ennemis qui rôdent dans le manoir... La fin réserve une grande surprise et j'ai hâte de découvrir le tome 2 !

Octobre 2017

Le manoir 2 : Cléa et la porte des fantômes

Voir le résumé sur le site de Bayard
Voir le résumé sur le site de Bayard

L'avis de Michaël :

J'ai adoré Le manoir 2 ! Dans ce tome-là, l'histoire est racontée du point de vue des deux personnages principaux : le narrateur est un coup Cléa, un coup Liam en fonction du chapitre. Au début c'est un peu déstabilisant mais on s'habitue. Les deux héros continuent de percer les mystères du passé des pensionnaires afin de découvrir pourquoi ils se sont retrouvés au manoir. Il y a aussi beaucoup d'action et les événements s'enchaînent vite ! On ne s'ennuie jamais dans ce roman !

Janvier 2014

Le manoir 3 : Alisande et le cercle de feu

Bayard jeunesse, 2014, 403 p.
Bayard jeunesse, 2014, 403 p.

 

Jamais le manoir n’a connu une telle activité : deux nouveaux, Alisande et Désiré, en deux jours !

 

Désiré a toujours le sourire aux lèvres et sait se faire apprécier de tous.

 

Alisande, une ravissante jeune fille blonde, est arrivée par barque. Nul ne sait d’où elle vient. Toutefois, elle croit se souvenir d’un incendie et ressent une immense culpabilité. Des indices suffisants pour que Liam ait envie d’entamer une enquête...

 

Texte : Bayard jeunesse

 

L'avis de Michaël (élève de 5e) :

Toujours aussi bien, toujours aussi intrigant, toujours autant de mystères ! Je suis bien rentré dans ce tome 3 (alors que ça faisait longtemps que j'avais lu le 2) car l'auteur fait des retours sur les tomes précédents. Dès qu'un mystère est résolu, un nouveau apparaît. Vivement la suite (à l'automne 2014) !

Juillet 2014

Le manoir 4 : Nic et le Pacte des démons

Bayard jeunesse, 2014, 430 p.
Bayard jeunesse, 2014, 430 p.



Deux jeunes fantômes, Nicaise et Suzanne, se présentent ensemble à la porte du manoir. Ils sont arrivés à pied, après une longue errance. De toute évidence, ce sont des fantômes blancs, même s’ils refusent de dire d’où ils viennent et qui ils sont. Pourtant, ils vont faire courir au manoir un terrible danger en ouvrant la porte de la cave...


(résumé éditeur)

L'avis de Michaël (élève de 4e) :

J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce quatrième épisode parce que l'action était très longue à démarrer par rapport aux autres tomes. Le fait qu'il y ait deux nouveaux personnages dont un nouveau narrateur, Nic, nous fait tout redécouvrir comme dans le premier livre (qui sont les pensionnaires du manoir, ce qui s'y passe, etc.).

Mais heureusement j'ai persisté car ensuite deux rebondissements ont relancé mon intérêt, créant de nouvelles aventures et du suspense. J'ai bien aimé l'histoire de l'indien, apparu dans les tomes précédents, qui est élucidée dans celui-ci. J'ai adoré l'histoire de Suzanne, l'adolescente arrivée avec Nic, qui nous propulse en pleine Seconde Guerre mondiale. En fait, chaque fois que Liam utilise la carte, on est plongé dans un authentique événement historique. C'est un moyen passionnant d'apprendre de nouvelles choses !

Juin 2015

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte