Le journal de Fanny

de Fanny BEN-AMI

Ce livre est le récit de Fanny Ben-Ami (née Fanny Eil), qui a passé son enfance en France et en Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale. Fanny a raconté son incroyable histoire à l'écrivaine Galila Ron-Feder, très connue en Israël pour ses nombreux romans jeunesse. Galila a intégralement et fidèlement retranscrit l'histoire que Fanny, enfant, consignait dans son journal.

Août 1939, à Paris. La police débarque en pleine nuit et emmène le père de Fanny. La famille Eil est juive, et elle a fui l'Allemagne dès l'arrivée des nazis au pouvoir. Mais même en France, les juifs ne sont pas à l'abri...

 

Alors la mère de Fanny décide d'envoyer l'adolescente et ses deux petites sœurs dans une maison d'enfants de l'O.S.E. (l'Oeuvre de Secours aux Enfants) afin de les éloigner du danger. Commence alors pour les trois filles une longue période de fuite de refuge en refuge pour échapper aux contrôles.

 

Jusqu'au jour où il n'y a plus le choix : il faut évacuer le pays en passant clandestinement la frontière suisse. Voilà donc Fanny, du haut de ses 13 ans, en charge d'un groupe d'enfants qu'il faut mener jusqu'à un passeur...

Mon avis :

voir la bande-annonce du film
voir la bande-annonce du film

Un authentique témoignage sur les enfants juifs cachés.

Ce récit est avant tout une belle leçon de courage. Bien qu'ils étaient terrifiés, ces enfants ont fait preuve d'une maturité et d'une ingéniosité impressionnantes ! Pour Fanny, tout commence avec une désillusion : "Et moi qui pensais qu'en France, tout serait différent"... L'adolescente comprend vite que certains adultes sont des "traîtres", qu'il faut se méfier de tout le monde et surtout faire preuve de ruse pour s'en sortir. Et c'est une jeune fille vraiment pleine de ressources ! Patiente, déterminée, consciente de ses responsabilités, elle prendra en charge ses petites sœurs et d'autres enfants tout au long de la guerre. Pourtant, elle ne saisit pas tous les tenants de ce conflit : "Tu n'as fait de mal à personne, et pourtant tu es en prison", se dit-elle très justement. Et puis le soir, quand les plus jeunes dorment, elle se laisse souvent aller à pleurer... Heureusement le groupe rencontrera des adultes bienveillants tout au long de son périple, et la chance se manifestera plus d'une fois.

Si le texte est facile à lire, le récit semble un peu rapide, ne rentrant pas véritablement dans les détails de la guerre. Mais l'épilogue, et surtout la partie documentaire ajoutée en fin d'ouvrage, apportent des informations complémentaires qui donnent de la consistance à l'ensemble. Et puis il ne faut pas oublier que c'est grâce aux courageux témoignages de survivants comme Fanny Ben-Ami que le monde a pris conscience des atrocités commises par les nazis... afin que plus jamais elles ne se reproduisent.

Mai 2016

voir la sélection sur la Seconde Guerre mondiale
voir la sélection sur la Seconde Guerre mondiale

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte