Le grand livre de l'horreur

1. Dans le château de Dracula

de N.M. ZIMMERMANN

C'était une idée complètement folle, mais n'étaient-ce pas celles-là qui fonctionnaient le mieux dans les histoires d'horreur ?

Albin Michel, 2017, 144 p.
Albin Michel, 2017, 144 p.

Du haut de ses onze ans, Virgile est un véritable spécialiste des histoires d'horreur. Alors quand une brocanteuse lui offre un mystérieux ouvrage intitulé "Le Grand Livre de l'Horreur", il est fou de joie.

 

Mais à peine a-t-il commencé sa lecture qu'il se retrouve transporté dans l'histoire du plus grand vampire de tous les temps : celle du comte Dracula ! Ses connaissances sur les histoires effrayantes lui permettront-elles d'échapper au comte et de vaincre le Maliseur, cet effroyable personnage qui ne semble pas étranger à ses mésaventures ?

 

(4e de couverture)

Mon avis :

L'originalité de ce petit livre illustré, c'est qu'il ne se contente pas d'évoquer Dracula, il fait entrer dans l'histoire de Bram Stoker aux côtés de son héros, Jonathan Harker ! Le Grand livre de l'horreur est en effet un portail que le jeune Virgile va traverser malgré lui avec son lapin Pollop... Pour ce spécialiste des histoires d'horreur, c'est un privilège de côtoyer de près les célèbres personnages de fiction (comme Hugo dans Panique dans la mythologie), mais aussi une grande source de frayeur ! Tout ce qu'il vit est conforme au roman d'origine ("Ce château, le type qui marche sur un rebord de pierre, la chambre avec les pièces d'or et le vampire dans la crypte... Tout correspond exactement au livre!") et on apprécie de renouer avec ce classique dont on a oublié les détails au fil du temps (notamment le fait que c'est un roman épistolaire). Malheureusement c'est un peu près le seul intérêt du récit.

 

Il ne se passe en effet par grand chose (à part que les trois protagonistes cherchent à s'échapper du château où ils sont enfermés) et Dracula est repoussé bien facilement... Les explications finales de la brocanteuse relancent un peu l'intérêt en mettant l'accent sur le pouvoir du lecteur à faire vivre une histoire, et sa faculté de la modifier quand il est animé de mauvaises intentions comme le mystérieux Maliseur. Cependant on craint que les aventures suivantes (Dans le laboratoire de Frankenstein, Sur l'île de Jurassik Park, Dans la demeure du Dr Jekyll) répètent le même schéma à l'intrigue un peu creuse...

Octobre 2018


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
adaptation BD
adaptation BD