Le crime du golf

roman policier d'Agatha CHRISTIE (1923)

Vous êtes peut-être spécialiste des mégots et des bouts d'allumettes, mais moi, Hercule Poirot, je suis spécialiste de la nature humaine.

Ed. du Masque, 2014, 280 p.
Ed. du Masque, 2014, 280 p.

 

"Venez, pour l'amour du ciel!", c'est ainsi que se termine la lettre en forme d'appel à l'aide que reçoit Hercule Poirot. Elle est signée d'un certain Paul Renauld, un millionnaire qui demande au célèbre enquêteur belge de le rejoindre d'urgence dans le nord de la France.

Mais le temps qu'Hercule Poirot arrive avec son ami Hastings, l'homme est retrouvé assassiné sur un terrain de golf. Poirot s'intéresse aussitôt à la famille de la victime, mais également à son passé en Amérique du Sud ainsi qu'aux mystérieuses visites de femmes qu'il recevait nuitamment.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

J'ai choisi de relire ce roman d'Agatha Christie parce qu'il se déroule en France ("A mi-chemin entre Boulogne et Calais") et que Hercule Poirot est accompagné de son grand ami Hastings (présent dans la toute première enquête, La mystérieuse affaire de Styles, et dans la toute dernière, Hercule Poirot quitte la scène) qui y rencontre la femme de sa vie. Ces éléments, ainsi que le fait que le détective belge est confronté au détestable inspecteur Giraud, apportent une certaine originalité à l'histoire.

 

Giraud est le représentant des "méthodes d'aujourd'hui", il est de ceux qui se cantonnent aux indices matériels, s'attachant à relever la moindre empreinte et prêt à "se ridiculiser à quatre pattes dans l'herbe pour ramasser des cendres de cigarettes". Son attitude est tournée en ridicule par Poirot qui le surnomme "le chien de chasse"... ce qui n'empêche pas Hastings de l'admirer!.. Pour Giraud, le détective n'est qu'un "vieux fossile" et il se montrera de plus en plus insultant ("Complètement toqué!"). Poirot finira par le défier, ayant à cœur de prouver "l'aspect psychologique de l'affaire".

 

Et elle en réserve, des surprises, cette enquête! Entre les mensonges et les fausses identités, on finit par se perdre. Par deux fois on pense l'assassin trouvé, et finalement ce sera une troisième personne! Il n'y a qu'un Hercule Poirot pour démêler la vérité. D'ailleurs on ne reverra plus Giraud: "Il a piqué une crise de nerfs qui l'a obligé à rentrer à Paris". Pas non plus de petite mise en scène pour dévoiler le fin mot de l'histoire, mais il faut dire que ce n'est que la deuxième aventure du détective belge, les petits rituels ne sont pas encore tout à fait établis!

 

Patricia Deschamps, avril 2022

 

Adaptation BD de Frédéric BREMAUD et Alberto ZANON

Paquet, 2021, 64 p.
Paquet, 2021, 64 p.

 

Mon avis :

 

C'est une histoire complexe que cette enquête en France alors j'ai lu l'adaptation BD en parallèle avec le roman afin de mieux suivre. J'ai trouvé que les personnages n'étaient pas toujours réussis: Hastings semble beaucoup plus vieux qu'en réalité, Marthe Daubreuil est sensée être blonde, Stonor un grand et bel homme... Par contre la suffisance et le ridicule de l'inspecteur Giraud sont très bien rendus et on voit bien la rivalité de méthode entre Hercule Poirot et lui.

 

 

Lire les premières pages
Lire les premières pages

Les décors sont sympas et les scènes s'enchaînent bien, jonglant entre fidélité au texte d'origine et épuration de l'intrigue afin de livrer les principaux éléments avec concision. La méthode est pertinente, elle m'a permis de rester à l'essentiel (les fausses pistes sont légions chez Agatha Christie!) et aussi de déceler des petits détails suspects dans certains témoignages et dans certaines attitudes. La dimension sentimentale est essentielle dans cette enquête et les couples d'hier et d'aujourd'hui se font écho de manière originale.

Une adaptation classique mais efficace, qui donne envie de découvrir d'autres titres de l'autrice sous cette forme!

Patricia Deschamps, avril 2022


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

Sur Netflix

N'oublions pas les classiques !