Le château des Carpathes

de Jules VERNE (1828-1905)

Ed. J'ai lu, 2004, 156 p. (Librio)
Ed. J'ai lu, 2004, 156 p. (Librio)

En Transylvanie, à côté du petit village de Werst, se dresse le château des Carpathes abandonné par son propriétaire depuis des années et source de nombreuses rumeurs et légendes chez les villageois superstitieux.

 

Lorsqu'un beau jour de la fumée est aperçue s'échappant de la cheminée, la panique s'empare des habitants de Werst. Deux courageux villageois décident de se rendre au château mais sont victimes d'étranges phénomènes qui les poussent à rebrousser chemin.

 

Arrive au village le Comte Franz de Télek qui, en apprenant que le propriétaire du château est un sombre personnage qu'il a connu par le passé, va à son tour vouloir faire éclater la vérité...

L'avis de Fabien :

Achevé en 1889 et publié en 1892 (soit cinq ans avant le Dracula de Bram Stoker), Le château des Carpathes n'est pas le plus célèbre des romans de Jules Verne mais si l'auteur excellait dans la science-fiction et l'aventure, il maîtrisait également le genre fantastique voire gothique.


Peu d'action à proprement parler mais les descriptions du château et de la forêt qui l'entoure (notamment lors de l'expédition des deux villageois) suffisent à créer un climat inquiétant, et quelques trouvailles techniques visionnaires nous rappellent ici et là que nous sommes bien dans un roman de Jules Verne. Le château des Carpathes est aussi une belle histoire d'amour qui évoque parfois le fameux Fantôme de l'opéra de Gaston Leroux (paru en 1910).


Ce roman se lit donc avec plaisir et, s'il n'est pas un grand classique de l'auteur, mérite largement d'être (re)découvert.

Janvier 2015


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte