La maison des secrets 1 : les lunettes magiques

roman de Jacqueline WEST

Elle se creusa les méninges si fort que les neurones se mirent à exploser dans sa tête comme un feu d'artifice.

Seuil, 2011, 235 p.
Seuil, 2011, 235 p.

Qui n'a pas rêvé de s'installer dans une vieille maison que l'on dit hantée et pouvant cacher des secrets du passé ?

C'est ce qui arrive à la jeune Olive Dunwoody qui déménage une fois de plus avec ses parents, deux originaux mathématiciens, heureux de trouver cette maison pour pas cher.

 

Bien qu'impressionnée par les tableaux accrochés aux murs, Olive supporte sa solitude en fouinant dans les diverses pièces de la grande maison où tous les meubles et objets ont été vendus avec la maison. 

 

Un jour, la jeune fille trouve une paire de lunettes un peu spéciales... En les enfilant, Olive se rend compte qu'elle voit les personnages des tableaux bouger !

Et en passant la main sur la toile, elle se retrouve même projetée à l'intérieur ! Là voilà donc seule au cœur d'une sombre forêt...

 

Texte : Léna et Catherine

L'avis de Léna (élève de 6e) :

Dans ce roman il y a beaucoup de suspense et d'action. Olive voyage dans plusieurs tableaux et elle y fait des rencontres, des belles comme de mauvaises puisque dans certains se trouvent "les ombres", sortes de monstres qui font tout pour lui voler ses lunettes dont elle a absolument besoin pour rentrer chez elle. Ces passages-là sont assez terrifiants. Olive se fait aussi un ami dans le premier tableau qu'elle retourne voir plusieurs fois parce qu'elle n'en a pas d'autre. L'auteur n'évoque d'ailleurs pas du tout son quotidien au collège. C'est vraiment un roman passionnant et j'ai lu le deuxième tome dans la foulée !

Février 2015

L'avis de Catherine, prof doc :

Ce tome 1 est écrit dans un rythme plutôt soutenu avec de nombreuses surprises pour le lecteur, jusqu'au dénouement auquel je ne m'attendais pas. J'aime les descriptions des tableaux, du ressenti et des émotions. Les personnages sont bien caractérisés et l'humour au fil des lignes est agréable. On entre dans la dimension fantastique presque par hasard, en délicatesse. La présence des chats est un bonheur car ils sont bien décrits et j'aime ces personnages à part entière, chacun ayant son «style».

Un roman jeunesse réussi et très agréable à lire, avec d'autres tomes à parcourir.

Juillet 2016

L'avis d'Anaïs, 11 ans :

J'ai adoré ce livre ! Pourtant au début, j'ai eu un peu de mal à cause du vocabulaire, c'est la première fois que je lis un roman aussi dense. Mais je ne regrette pas d'avoir persévéré ! L'ambiance est mystérieuse, avec cette maison pleine de secrets et de surprises : "Cette nouvelle maison avait mille et un tours à lui jouer". Il y a les personnages des tableaux, comme le petit Morton et l'élégante Annabelle, ainsi que les trois chats qui "voient des choses que les autres ne soupçonnent pas" : on ne sait pas trop quoi penser d'eux, sont-ils des amis ou des ennemis ? Olive a toujours "la sensation d'être observée"... Heureusement il y a aussi des moments drôles avec les parents d'Olive, des mathématiciens un peu fous (ils comptent les petits pois qu'ils servent à manger !!) : "Que diraient-ils s'ils apprenaient que leur fille pouvait traverser les tableaux et parler à un chat ? Ils lui arracheraient probablement quelques cheveux pour un test ADN." Mais plus l'histoire avance, plus elle devient inquiétante, et dans les derniers chapitres tout se précipite : l'action s'accélère, la tension augmente, et il y a des scènes effrayantes ! C'est vraiment un roman passionnant, que j'aurais plaisir à relire, en attendant la suite !

Août 2016


La maison des secrets 2 : Le livre des sorts

- On pourrait s'appeler les Incaressables. Voyez ? Comme les Incorruptibles.

Pas de réponse.

- Ou alors CIA ? Chats Inventifs en Action?

- Je crois que cet acronyme est déjà pris, observa Rutherford.

- C'est la preuve que ça marche, insista Harvey, mais son interlocuteur resta sceptique.

Seuil, 2012, 300 p.
Seuil, 2012, 300 p.

 

Olive est-elle enfin chez elle dans cette grande maison libérée du sorcier qui la hantait ? Rien n'est moins sûr. Il semblerait qu'une force mystérieuse se soit emparée de la jeune fille surtout depuis qu'elle a en tête de retrouver le grimoire du sorcier... Elle espère toujours trouver un moyen de sauver son ami Morton.

 

Un voisin de son âge s'installe chez sa grand-mère mais est-ce un ami ou un ennemi ? Olive va apprendre à se méfier mais ça ne l'empêchera pas de commettre des erreurs...

L'avis de Catherine :

Ce deuxième tome nous emporte autant que le premier dans cette dimension fantastique et comme Olive, on commence à douter des voisins et à ne plus savoir que penser. Les chats deviennent encore plus présents et particulièrement amusants, avec des répliques pleines d'humour, et ils sont toujours aussi bien décrits. La maison dévoile d'autres secrets et laisse transpirer un pouvoir certain, une emprise sur ses habitants. 

Une suite prometteuse qui donne envie d'aller plus loin dans l'aventure.

Juillet 2016

L'avis d'Anaïs :

J'ai trouvé ce tome 2 un peu long à démarrer malgré l'apparition d'un nouveau personnage, Rutherford, le petit-fils de Mrs Dewey. Olive passe beaucoup de temps à chercher le grimoire des McMartin. Ensuite l'histoire redevient passionnante, avec plein de mystère, d'aventure et de rebondissements inattendus, surtout la fin! Et puis il y a toujours autant d'humour avec Harvey le chat loufoque (c'est mon préféré !) et les parents un peu bizarres d'Olive. J'adore cette série !

Septembre 2016

La maison des secrets 3 : L'espion surprise

Seuil, 2012, 293 p.
Seuil, 2012, 293 p.

 

Depuis qu'Annabelle McMartin s'est échappée des tableaux, Olive est sur le qui-vive ! Alors, quand elle découvre qu'on a creusé un tunnel dans son jardin, elle craint le pire. Quelqu'un s'est introduit dans la pièce secrète qui renferme les ingrédients des peintures magiques. Est-ce Annabelle ?

 

Olive doit le découvrir vite, car celui qui met la main sur les peintures peut donner vie à des choses effrayantes...

L'avis d'Anaïs, en 6e :

J'ai eu beaucoup de mal à terminer ce tome 3 ! En fait le début est très drôle, avec l'entrée (ratée) d'Olive au collège. Et puis il y a de la tension parce que Annabelle peut être n'importe où... Ensuite Olive découvre le tunnel, doit réconforter Morton qui veut faire une fugue, et de plus, Rutherford va peut-être partir dans une école en Europe : cela fait beaucoup pour Olive qui est un peu désespérée ("Super. Regarde comme ça nous a avancés") ! Après, il y a tout un long passage où il ne se passe rien... Je n'avais plus envie de lire l'histoire et j'ai laissé le livre de côté pendant un moment. Finalement (encouragée par ma mère), je l'ai repris et j'ai sauté les pages de "blabla" jusqu'à ce que l'intrigue reprenne. C'est un peu le problème dans cette série, je trouve : le suspense traîne et tout à coup, tout se précipite, avec plein de rebondissements et de révélations qui se concentrent sur la fin. Je pense que je lirai quand même le tome 4 (mais pas tout de suite), j'aime trop le trio de chats, surtout Harvey et ses délires !

Octobre 2016

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

- Coup de cœur -

roman adulte
roman adulte