La flamme et l'orage 1 : la ville pétrifiée

BD de Karim FRIHA

Gallimard, 2015, 55 p.
Gallimard, 2015, 55 p.

Trois jeunes gens épris de liberté s'efforcent de résister à la secte de la Flamme, qui règne avec terreur sur la ville depuis qu'une violente guerre l'a ravagée.

 

Léor développe un puissant pouvoir magique, la belle Carmine protège des enfants des rues tandis qu'Estevan, dans l'esprit rebelle de son défunt grand-père, envisage un mariage avec Dahlianne au mépris des conventions.

 

Mais les choses se compliquent lorsque le petit frère de Carmine est enlevé pour subir une horrible opération...

 

Texte : babelio

Mon avis :

Un début un peu complexe, dû au nombre de personnages et à une intrigue dense dont les différents tenants ne sont livrés que par bribes. Avec ses créatures fantastiques et ses robots futuristes, son graphisme à la limite du manga, son récit entre révélations du passé et action présente, cet album m'a fait penser à Amulet (en moins bien). Le dessin, assez sombre, se marie bien avec le côté steampunk de l'histoire, qui se déroule sous un régime totalitaire (et inégalitaire) dirigé par des êtres mi-humains mi-monstrueux.

Un ensemble agréable mais qui laisse une impression de "déjà vu".

 

Patricia Deschamps, janvier 2016

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

Sur Netflix

N'oublions pas les classiques !