L'ogrelet

pièce de théâtre de Suzanne LEBEAU

Il faut cultiver le désir avec patience. (...) Le temps du désir fait mûrir le vrai plaisir caché au fond des choses.

Ed. Théâtrales, 2003, 79 p.
Ed. Théâtrales, 2003, 79 p.

 

L'Ogrelet vit seul avec sa mère dans une maison au cœur d'une forêt dense, en retrait de la communauté villageoise. Le jour où il commence à fréquenter l'école et les autres enfants, il découvre sa différence : il est le fils d'un ogre que sa mère a passionnément aimé. Pour se délivrer de son attirance irrépressible pour le sang frais, il devra affronter trois épreuves.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Si les éditions Théâtrales ne font pas toujours de choix judicieux en terme de couverture, l'histoire est bien menée et qui plus est, dans une typographie agréable. On assiste à l'éveil du jeune héros à sa véritable nature puis à son évolution de "Ogrelet" à Simon.

Le petit garçon a été élevé par sa mère dans l'ignorance, "nourri des légumes du jardin" et loin de tous. Mais l'école l'amène à s'ouvrir aux autres et à son environnement. Il se constate bien plus grand que les enfants de son âge (6 ans), découvre la couleur rouge ("Je me méfie des effets de cette couleur sur l'esprit fantasque de mon fils"), l'odeur puis le goût du sang. Sa scolarisation et la socialisation qui va avec amènent des dangers, des tentations, et le voilà qui échappe au cocon familial ("J'aimerais mieux que tu restes avec moi"). Sa mère le juge prêt à écouter son histoire ("C'est ce que ton père m'a raconté et je l'ai cru").

 

Pour Simon ("Ne m'appelle plus l'Ogrelet!"), c'est le rejet: "Je n'ai pas besoin de père. Je n'en ai jamais eu et je n'en veux pas". Hors de question pour lui de ressembler à son géniteur. Dans "un face-à-face entre moi et moi-même", il se lance dans trois épreuves afin de combattre son ogreté et gagner sa liberté ("Je ne veux pas vivre caché et inquiet jusqu'à la fin de la vie"). Avec toute sa détermination d'enfant, il nous prouve ainsi qu'on peut lutter contre l'hérédité!

 

Patricia Deschamps, décembre 2021

adaptations de contes célèbres
adaptations de contes célèbres

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

Sur Netflix

N'oublions pas les classiques !