L'atelier des sorciers

manga de Kamome SHIRAHAMA

Sache que tous les sorts dangereux ont été bannis. Il ne reste plus que ceux qui rendent les gens heureux !

Pika, 2018, 203 p.
Pika, 2018, 203 p.

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance.

 

Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a acheté à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique ! Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence...

Mon avis :

Les débuts mouvementés d'une petite humaine déterminée à devenir sorcière.

Coco est une "ignorante" : elle n'est pas née sorcière et rien ne la destinait à le devenir. A la manière d'un Izuku dans My hero academia, elle doit donc faire ses preuves ("Prouve-moi ta valeur"). Le thème n'est pas nouveau mais plutôt bien mené. Tout d'abord parce que l'héroïne est pleine d'un enthousiasme qui fait plaisir à voir. D'autre part parce que des micro intrigues enchâssées dans la principale créent un certain mystère ou du suspense : quelle est la vocation du livre de "magie interdite" que Coco détient ? Qui est le magicien que le lui a vendu et quel est son objectif ? Comment la fillette va-t-elle pouvoir sauver sa mère du sort qu'elle lui a malencontreusement jeté ?

 

Ainsi l'histoire alterne entre apprentissage et péripéties. A l'atelier de Kieffrey, Coco partage le quotidien de trois autres petites sorcières. Si Tetia (qui a des airs de Candy avec ses couettes) est un amour de copine très prévenante, la froide Agathe ne lui fait pas de cadeau, allant même jusqu'à la mettre dans des situations délicates pour la tester. On suit la fillette dans la formation des pentacles magiques (leçon à l'appui!) puis dans le magasin de fournitures de Carn, la ville des sorciers (qui a des airs de Pré-au-lard). Peu à peu elle prend de l'assurance, comprenant qu'elle peut s'appuyer sur son "propre talent" (de couturière). Le tome 1 se termine en pleine action, promettant de lever le voile par la suite sur le personnage du magicien mystérieux...

Avril 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman adulte
roman adulte